Le maitre a de plus en plus d’humour – Mo Yan

9782020787703

   

    Titre  Le maitre a de plus en plus d’humour
    Auteur : Mo Yan
    Titre original : 师傅越来越幽默 (Shifu, ni yue lai yue youmo)
    Traducteur : Noël Dutrait
    Éditeur : Seuil
    Date de publication : 2005
    Nombre de pages  108

 
 
 
 
 
 

Quatrième de couverture :

Lorsque Lao Ding, à l’âge de soixante ans, est licencié de l’usine Étoile rouge pour cause de faillite, c’est un monde qui s’effondre. Mais une nouvelle Chine est en train de naître, fondée sur l’initiative privée, où se déploient tout ensemble l’ingéniosité du petit peuple, la corruption des cadres, la solidarité des générations et le chacun-pour-soi… Maître Ding retrouve l’enthousiasme et la vigueur grâce à une idée géniale, bien audacieuse, et à l’infaillible soutien de son fidèle apprenti devenu conducteur de tricycle. Il ne sait pas qu’au début de l’hiver, une nuit de terreur l’attend…

Mo Yan exerce une fois de plus son regard décapant sur la société chinoise contemporaine. Ce court roman déborde de tendresse et d’humour.

Ce que j’en pense :

Le maitre est Lao Ding, un ouvrier exemplaire qui travaille depuis 43 ans dans la même usine de fabrication de matériel agricole. Le livre débute alors que l’usine fait faillite et licencie l’ensemble du personnel. Comme un malheur n’arrive jamais seul, le même jour, le maitre se blesse la jambe. Toutes les économies d’une vie partent alors en frais médicaux. Lao Dong se voit donc obliger à soixante ans de trouver un nouveau travail pour subvenir à ses besoins et à ceux de sa femme. Alors que ses anciens collègues, plus jeunes, trouvent rapidement un nouveau métier comme artisan ou vendeur sur le marché, lui erre désespérément dans les rues à la recherche d’une activité qui pourrait convenir à son âge avancé. C’est près de son ancienne usine qu’un bus désaffecté lui procurera une idée saugrenue qui lui permettra de gagner de l’argent mais mettra sa conscience à rue épreuve.

 

Dans Le maitre a de plus en plus d’humour, Mo Yan nous livre un texte épuré à la fois tendre, naïf et riche.

Un texte naïf car le personnage central tenu par le maitre à une vision un peu simpliste de l’existence. Ces réflexions candides lui vaudront à plusieurs reprises de la part de son apprenti la réflexion qui donne le titre de cet ouvrage « Vous avez de plus en plus d’humour ».

Un texte tendre car le personnage du maitre par son innocence procure au lecteur une envie de le protéger et de le mener à bon terme et c’est avec beaucoup d’affection que l’auteur raconte ses péripéties.

Un texte riche car en 100 pages, Mo Yan nous en apprend beaucoup sur la Chine contemporaine, un pays qui après une longue période de communisme est rattrapé par le libéralisme. Un pays qui ne s’occupe pas de ses vieux (on peut largement comprendre des personnes plus fragiles) et qui laisse un place précaire aux femmes.

 

La fin du roman est bien mystérieuse…

 

J’ai lu ce livre dans le cadre du challenge :

# ABC 2014 – Chez Nanet

banni_reABC2014_al_atoire

Publicités

5 réflexions sur “Le maitre a de plus en plus d’humour – Mo Yan

  1. J’ai pas mal entendu parler de Mo Yan et ses livres m’intéressent, mais je ne sais pas vraiment par quoi commencer. Je verrai si je trouve celui-ci pour me lancer ^^

    Réponse
    • Je ne savais pas avant de le lire mais il a reçu le prix Nobel de littérature en 2012 et son oeuvre est visiblement très riche. Pour découvrir la plume de Mo Yan, je trouve que cette nouvelle est un bon choix.

      Réponse
  2. Pingback: Bilan sur les challenges 2014. | Nos expériences autour des livres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s