Cris – Laurent Gaudé

Cris

                                                    

   Titre  Cris
    Auteur : Laurent Gaudé
    Titre original : –
    Traducteur : –
    Éditeur : Le livre de poche
    Date de publication : 2005
    Date de première publication  : 2001
    Nombre de pages  192

 
 
 
 
 

Quatrième de couverture :

Ils se nomment Marius, Boris, Ripoll, Rénier, Barboni ou M’Bossolo. Dans les tranchées où ils se terrent, dans les boyaux d’où ils s’élancent selon le flux et le reflux des assauts, ils partagent l’insoutenable fraternité de la guerre de 1914. Loin devant eux, un gazé agonise. Plus loin encore, retentit l’horrible cri de ce soldat fou qu’ils imaginent perdu entre les deux lignes du front, « l’homme-cochon ». À l’arrière, Jules, le permissionnaire, s’éloigne vers la vie normale, mais les voix de ses compagnons d’armes le poursuivent avec acharnement. Elles s’élèvent comme un chant, comme un mémorial de douleur et de tragique solidarité.

Lire la suite

89 mois – Caroline Michel

89 mois

    Titre  89 mois 
    Auteur :  Caroline Michel
    Titre original : –
    Traducteur : –
    Éditeur : Préludes
    Date de publication : 2016
    Nombre de pages  288

 
 
 
 
 

Quatrième de couverture :

J’ai trente-trois ans, ça y est. A quarante ans et des poussières, mon corps sera hors jeu. Il me reste donc sept grosses années pour faire un enfant, soit quatre-vingt-neuf mois. Un chiffre minuscule. A peine deux mille sept cents jours. Que peut-on faire en deux mille sept cents jours ? Rien. J’en ai déjà mis cinq à construire trois meubles Ikea. »
Jeanne, célibataire, contrôleuse de train sur la ligne Paris-Auxerre, n’a qu’une obsession : devenir maman avant que le temps la rattrape. Elle a fait une croix sur le couple, il lui faut simplement un géniteur. Sa décision ne fait pas l’unanimité auprès de ses amis, et, même si parfois elle doute, elle est déterminée à surveiller son cycle, à provoquer les rencontres, à boire des potions magiques et à lever les jambes après chaque rapport, sait-on jamais.
Après ce premier roman, empreint d’humour et de tendresse, à la fois jubilatoire et émouvant, Caroline Michel pose la question des choix intimes dans une société conformiste. Une nouvelle voix de la littérature féminine, d’une spontanéité rafraîchissante, avec laquelle il faudra désormais compter.
 
Ce que j’en pense :
 

Jeanne vient de fêter ses 33 ans. Elle est célibataire. Son horloge biologique la titille. Elle veut un enfant et calcule qu’il lui reste 89 mois pour être mère. Elle décide donc que tout mettre en oeuvre pour faire un bébé toute seule.

89 mois est un livre tendre et pétillant. On y suit Jeanne, une héroïne joviale et parfois gaffeuse. Il traite pourtant d’un thème très actuel et délicat.

J’ai adoré cette lecture. Elle est amusante et rafraichissante. Jeanne est une femme de son époque. Elle vit seule, elle s’assume, elle s’amuse. Elle est persévérante malgré les difficultés et les avis désapprobateurs de sa famille et de ses amis. J’ai beaucoup aimé cette héroïne. Elle est très attachante et j’ai parfaitement compris son envie de maternité et son cheminement. En lisant, quelques avis sur les différents blogs, j’ai constaté qu’il existait une petite polémique sur son inconscience vis à vis des maladies sexuellement transmissibles. Je ne peux pas le nier mais je conçois également que le besoin de maternité est une sensation très forte. Elle aliène le raisonnement et la prudence, c’est ce qui arrive à notre héroïne. Je trouve cela crédible et réaliste et ne l’en aime pas moins pour autant. Beaucoup pourront s‘identifier à cette héroïne très attachante.

N’attendez pas un essai sur la « nouvelle maternité ». 89 mois est roman léger  il m’a fait passer un excellent moment. Je ne sais pas si ce livre est « officiellement » classé dans la chick-lit. Je prends donc la liberté de l’y mettre pour lui pardonner cette fin attendue.

L’insouciance – Karine Tuil

l'insouciance

                                                    

   Titre  L’insouciance
    Auteur : Karine Tuil
    Titre original : –
    Traducteur : –
    Éditeur : Gallimard
    Date de publication : 2016
    Date de première publication  : 2016
    Nombre de pages  528

 
 
 
 

Quatrième de couverture :

De retour d’Afghanistan où il a perdu plusieurs de ses hommes, le lieutenant Romain Roller est dévasté. Au cours du séjour de décompression organisé par l’armée à Chypre, il a une liaison avec la jeune journaliste et écrivain Marion Decker. Dès le lendemain, il apprend qu’elle est mariée à François Vély, un charismatique entrepreneur franco-américain, fils d’un ancien ministre et résistant juif. En France, Marion et Romain se revoient et vivent en secret une grande passion amoureuse. Mais François est accusé de racisme après avoir posé pour un magazine, assis sur une œuvre d’art représentant une femme noire. À la veille d’une importante fusion avec une société américaine, son empire est menacé. Un ami d’enfance de Romain, Osman Diboula, fils d’immigrés ivoiriens devenu au lendemain des émeutes de 2005 une personnalité politique montante, prend alors publiquement la défense de l’homme d’affaires, entraînant malgré lui tous les protagonistes dans une épopée puissante qui révèle la violence du monde.

Lire la suite

Moro-sphinx – Julie Estève

moro sphinx

   

    Titre  : Moro-sphinx 
    Auteur : Julie Estève
    Titre original : –
    Traducteur : –
    Éditeur : Stock
    Date de publication : 2016
    Date de la première publication : 2016
    Nombre de pages :  184

 
 
 
 

Quatrième de couverture :

Lola est une trentenaire parisienne, comme les autres. Enfin pas tout à fait. Jamais la phrase dite par Charles Denner dans L’homme qui aimait les femmes de François Truffaut n’a été si bien appliquée : les jambes des femmes sont des compas qui arpentent le monde en tous sens. Lola arpente la ville, amazone, chaque fois que son envie devient plus forte que la raison, l’homme succombe, chasseur devenant proie, même le plus repoussant. À la fin de l’acte, clac, elle lui coupe un ongle. Lola, c’est M la maudite, aux pulsions guerrières. Elle semble sortie d’un manga, bouche rouge et grands yeux. Jusqu’à ce que Lola tombe amoureuse. Mais est-elle vraiment faite pour l’amour ? Et si la passion, c’était la fin du rêve ?

Lire la suite