L’Affaire du rideau bleu (Les Quatre de Baker Street – Tome 1) – Jean-Blaise Djian, Olivier Legrand et David Etien


L'affaire du rideau bleu    Titre  
L’Affaire du rideau bleu (Les Quatre de Baker Street – Tome 1) 
    Scénario : Jean-Blaise Djian et Olivier Legrand
    Dessin : David Etien
    Traducteur : –
    Éditeur : Vents d’Ouest
    Date de publication 2009
    Nombre de pages :  56

 
 
 
 
 
 
 
Quatrième de couverture :

Trois détectives en herbe pour une enquête digne du maître de Baker Street !
Billy, Charlie et Black Tom sont inséparables. Et pour cause : impossible de survivre seul dans l’East End londonien, peuplé de faux mendiants, de vrais ruffians et de franches canailles ! Heureusement, les trois amis peuvent compter sur la protection d’un certain Sherlock Holmes, pour lequel ils font parfois office d’espions des rues… Mais lorsque la fiancée de Black Tom est kidnappée sous leurs yeux, nos héros vont devoir mettre au plus vite à profit les leçons de leur mentor pour la retrouver saine et sauve… en s’adjoignant les services d’un quatrième larron pour le moins inattendu. Place aux Quatre de Baker Street, la plus jeune équipe de détectives de l’époque victorienne !

Ce que j’en pense :

J’ai découvert cette BD chez Bianca. Son avis enthousiaste m’a donné envie de me plonger dans les rues du Londres du 19ième siècle en compagnie de ce quatuor.

Billy, Charlie et Tom sont trois jeunes garçons des rues qui rendent de petits services au célèbre Sherlock Holmes. Alors que Ton va rejoindre sa fiancée, Betty une jeune fleuriste, celle-ci est enlevée. Le trio (Dans ce tome, ils ne sont que trois. Le quatrième de la bande vient les rejoindre à la fin de ce tome.) se précipite chez Sherlock Holmes pour lui demander de l’aide, malheureusement il est parti pour résoudre une affaire en dehors de Londres. Les Quatre de Baker Street vont donc devoir agir et sauver Betty seuls.

J’ai adoré cette BD. Tout d’abord, ces trois jeunes garçons, Billy qui met ses pas dans celui de son mentor de détective, Charlie le discret qui nous surprend au bout de quelques pages et Tom, l’amoureux qui fonce sans trop réfléchir. La vie est dure dans ces rues de Londres pour trois jeunes garçons, ils veillent donc l’une sur l’autre et forment un sacré trio, entre chamailleries et entraide. Ensuite, en commençant cette BD, on est pris dans un tourbillon d’action, les choses vont très vite. Je me suis même imaginé devant un dessin qui s’anime quand on tourne les pages rapidement.

4BakerStreet05

Les couleurs des dessins m’ont un peu surprises au début, je trouvais qu’elles manquaient de pureté mais finalement je trouve qu’elles sont parfaites pour illustrer à la fois l’obscurité et le danger des rues du Londres du 19ième siècle. J’ai apprécie la multitude de détails dans le dessin mais aussi la mise en opposition des rues sombres au luxe de la haute société. Et enfin, ce que j’ai préféré dans le dessin, ce sont les visages très expressifs… j’ai savouré.

Je remercie Bianca pour son conseil, j’ai passé un moment fabuleux, une course à 100 à l’heure dans le Londres victorien en compagnie de trois jeunes garçons très attachants.

Publicités