Trépassez votre chemin, 43, rue du vieux cimetière (Tome 1) – Kate Klise & Sarah Klise

43-rue-du-vieux-cimetière    Titre  : Trépassez votre chemin, 43, rue du vieux cimetière                  (Tome 1)
    Auteur : Kate Klise 
    Illustrateur  : Sarah Klise
    Titre original : The 43 Old Cemetery Road, book 1 : Dying to            meet you
    Traducteur Mickey Gaboriaud (Anglais)
    Éditeur : Albin Michel Jeunesse
    Date de publication : 2012
    Nombre de pages :  176

    Quel âge ? : 8 ans

 
 
 

Quatrième de couverture :

Ignace Bronchon, auteur grincheux de séries pour enfants, vient s’installer pour l’été dans la vieille demeure victorienne du 43 rue du Vieux Cimetière. Pressé par son éditeur, il espère y terminer le treizième volume de sa série, un véritable défi puisqu’il n’a pas écrit une ligne depuis vingt ans ! Mais Bronchon découvre, furieux, qu’il doit cohabiter avec le fils des propriétaires, le jeune Lester Perrance, son chat Shadow et… le fantôme de l’ancienne propriétaire, Adèle I. Vranstock. Lester et Adèle qui s’entendent parfaitement, s’amusent tout d’abord à lui mener la vie dure, mais peu à peu, tous apprennent à se connaître et à s’apprécier. Adèle, romancière de son vivant, aide Bronchon à surmonter sa panne d’inspiration en coécrivant le nouveau roman. Le livre est un tel succès qu’ils rachètent le 43 rue du Vieux Cimetière pour y résider ensemble, comme une vraie famille.

Les personnages :

Ignace Bronchon : C’est un écrivain de livres pour enfants. C’est un vielle homme très ronchon, il n’aime pas les enfant et il est allergique au chat.

Lester : C’est un petit garçon, il habite au 43 rue du vieux cimetière avec son chat Mistinoir. Il croit au fantôme.

Adèle : C’est un fantôme, elle a aussi construit la maison du 43 rue du vieux cimetière. Comme Ignace Bronchon, elle est aussi écrivaine mais aucun éditeur n’a voulu de ses livres. Elle a dit que si personne ne veut de ses livres, elle hantera la maison et le village et c’est aussi l’amie de Lester.

Résumé de l’histoire :

Ignace Bronchon n’arrive pas à écrire de livres depuis 20 ans. Ces éditeurs réclament  un livre, il décide donc de louer une maison loin pour l’été pour enfin terminer son dernier son livre. La maison est une grande et vielle maison, au 43 rue du vieux cimetière . En visitant la maison, Ignace Bronchon découvre que la maison était déjà occupée par un petit garçon et son chat dont il doit s’occuper jusqu’à la fin des vacances d’été. Comme il déteste les enfants et les chats , il décide de faire des règles très strictes :  ne pas sauter, ne pas claquer les portes, ne lui parler que par lettre et surtout ne pas le déranger quand il écrit. Mais on joue du piano, on claque les portes, Ignace accuse Lester de désobéir  mais ce n’est pas lui. Qui fait tant de bruits malgré l’interdiction d’Ignace Bronchon ? Va t il pouvoir écrire son dernier livre dans une maison aussi bruyante ?

Mon avis :

J’ai beaucoup aimé cette histoire car il y a du suspense et c’est rigolo. Les noms des personnage sont des jeux de mots (Ex : Les Perence). J’ai aussi beaucoup aimé que l’histoire soit racontée par des lettres ou des morceaux de journaux. On comprend facilement car chaque personnage a son écriture et Lester ajoute même des petits dessins. Ce qui est bien dans ce livre, c’est qu’au debout rien ne va mais a la fin tout va bien avec une petite surprise.

Lu et chroniqué par Clémence 9 ans.

Publicités