De beaux lendemains – Russel Banks

De-beaux-lendemains

   

    Titre  : De beaux lendemains
    Auteur : Russel Banks
    Titre original : The sweet hereafter
    Traducteur : Christine Le Boeuf (Anglais)
    Éditeur : Babel
    Date de publication : 1997
    Date de la première publication :  Version originale 1991/ Version française 1994
    Nombre de pages :  327

 
 
 

Quatrième de couverture :

L’existence d’une bourgade au nord de l’état de New York a été bouleversée par l’accident d’un bus de ramassage scolaire, dans lequel ont péri de nombreux enfants du lieu.
Les réactions de la petite communauté sont rapportées par les récits de quatre acteurs principaux. Il y a d’abord Dolorès Driscoll, la conductrice du bus scolaire accidenté, femme solide et généreuse, sûre de ses compétences et de sa prudence, choquée par cette catastrophe qui ne pouvait pas lui arriver, à elle. Vient Billy Ansel, le père inconsolable de deux des enfants morts. Ensuite, Mitchell Stephens, un avocat new-yorkais qui se venge des douleurs de la vie en poursuivant avec une hargne passionnée les éventuels responsables de l’accident. Et enfin Nicole Burnell, la plus jolie (et la plus gentille) fille de la bourgade, adolescente promise à tous les succès, qui a perdu l’usage de ses jambes et découvre ses parents grâce à une lucidité chèrement payée.
Ces quatre voix font connaître les habitants du village, leur douleur, et ressassent la question lancinante — qui est responsable ? — avec cette étonnante capacité qu’a Russell Banks de se mettre intimement dans la peau de ses personnages.

Lire la suite

Publicités

Un membre permanent de la famille – Russel Banks

Un membre permanent de la famille

   

    Titre  : Un membre permanent de la famille
    Auteur : Russel Banks 
    Titre original : A Permanent Member of the Family
    Traducteur : Pierre Furlan (Anglais)
    Éditeur : Aces Sud
    Date de publication : 2015
    Date de la première publication : Version originale (2013) / Version française (2015)
    Nombre de pages  238

 
 

Quatrième de couverture :

Un mari humilié qui rôde dans la maison de son exfemme, un serveur déprimé qui invente à une inconnue une vie qui n’est pas la sienne pour la sauver d’un hypothétique désespoir, des hommes et des femmes qui, pour transcender leur existence ordinaire, mentent ou affabulent à l’envi, sous le soleil de Miami ou sous des cieux plus sombres…
Dans ces douze nouvelles d’une extraordinaire intensité et peuplées de personnages cheminant sur le fil du rasoir, Russell Banks, convoquant les angoisses et les tensions où s’abîment les fragiles relations que l’être humain tente d’entretenir avec ses semblables, transmue magistralement le réel et le quotidien en authentiques paraboles métaphysiques.

Lire la suite