13 à table !

13 à tabel 2014

   

    Titre  : 13 à table ! 
    Auteur : Françoise Bourdin, Maxime Chattam, Tatiana De Rosnay, Alexandra Lapierre, Agnès Ledig , Gilles Legardinier, Pierre Lemaitre, Marc Levy, Guillaume Musso, Jean-Marie Périer, Franck Thilliez et Bernard Werber
    Titre original : –
    Traducteur : –
    Éditeur : Pocket
    Date de publication : 2014
    Date de la première publication : 2014
    Nombre de pages :  274

Quatrième de couverture :

13 des plus grands auteurs français actuels pour 13 nouvelles centrées autour d’un thème commun : un repas. Intrigues policières, réunions de famille qui dérapent, retrouvailles inattendues… Du noir, de la tendresse, de l’humour, de l’absurde, à chacun sa recette. 13 repas à déguster sans modération, alors à table !

Lire la suite

Publicités

Marie d’en haut – Agnès Ledig

Marie d'en haut
   Titre  : Marie d’en haut
    Auteur et illustrateur : Agnès Ledig
    Titre original : –
    Traducteur : –
    Éditeur : Pocket
    Date de publication 2012
    Nombre de pages :  320

 

 

 

 

Quatrième de couverture :

À trente ans, Marie a un caractère bien trempé et de la ressource. Lorsqu’Olivier, lieutenant de gendarmerie, débarque chez elle sans prévenir pour une enquête de routine, elle n’hésite pas à le ligoter pour lui faire comprendre explicitement qu’il n’est pas le bienvenu.
Mais cette carapace de femme forte dissimule ses fêlures. C’est grâce à Antoine, son meilleur ami, et Suzie, sa fille, que Marie trouve un sens à sa vie.
Et contre toute attente, Olivier va rejoindre le trio. Entre lui et Antoine, la guerre est déclarée. L’enjeu ? Le coeur de Marie.

Ce que j’en pense :

Olivier va avoir quarante ans, il est gendarme. Nous le découvrons alors qu’il quitte son pays basque natal pour l’Ariège en vue de gagner plus d’argent pour s’occuper de Madeleine. Il est farouche et solitaire à cause d’une histoire familiale difficile. Lors d’une de ses premières enquêtes en Ariège, il doit visiter la ferme de Marie sur  les hauteurs du village. Marie s’occupe seule de la ferme et de sa fille.  Elle est écorchée vive par son passé douloureux et a la réputation d’avoir un sacré caractère.  La première rencontre entre Marie et Olivier se passe très mal car il arrive avec tous ses aprioris sur les paysannes et avec l’intention de montrer à ses collègues qu’il est le chef. Cependant quelque chose d’imperceptible va se passer entre eux lors de ce premier contact. Comment ses deux personnages désillusionnés sur l’humanité mais qui rêvent du grand amour vont réussir à s’apprivoiser ?

Ce roman d’Agnès Ledig est d’une véritable douceur. Que l’on se sent bien pendant cette lecture !  Le monde qu’elle crée avec et autour de ces personnages est parfait, gentil, doux et une fois que j’y suis entrée, je n’avais pas du tout envie d’en sortir.

Les adultes de ce roman ont tous eu une histoire difficile et ils suscitent d’emblée l’empathie par leur fragilité, leur délicatesse, leur besoin d’amour. J’ai vraiment eu envie de les voir heureux. Toutefois, le personnage d’Olivier m’a légèrement agacée, c’est un homme, un vrai et il l’exprime, j’ai trouvé ça un peu trop mais heureusement sa sensibilité et sa bienveillance m’ont rapidement fait oublier ce désagrément.

Quant à Suzie, la fille de Marie, elle est intelligente et à travers ces yeux d’enfants, elle enfonce les portes ouvertes pour aider les grands à y voir plus clair. Elle est adorable mais son coté « petite fille parfaite » m’a également un peu irrité.

La rencontre de Marie et Olivier est peu conventionnelle et c’est avec une tonne d’humour, d’amour et de poésie que ces deux-là vont se découvrir et s’aimer.

J’ai beaucoup aimé retrouver dans ce roman le monde paysan loin de ses clichés habituels. Dans Marie d’en haut , la vie à la ferme est certes difficile et demande beaucoup d’abnégation au travail mais il n’en reste pas moins que les paysans sont ouverts, cultivés et sensibles.

 

Vous l’aurez compris Marie d’en haut est une romance à mettre entre toutes les mains qui ont l’âme un tantinet fleur bleue.

 

Lu  dans le cadre des challenges :
# La plume au féminin – Chez Opaline
plume2014_2