L’affaire Jane Eyre – Jasper Fforde

L'affaire Jane Eyre
    Titre : L’affaire Jane Eyre
    Auteur : Jasper Fforde
    Titre original : The Eyre Affair
    Traducteur Roxane Azimi (Anglais)
    Éditeur : Fleuve noir
    Date de publication : Version originale 2001 / Version française 2004
    Nombre de pages :  392
 
 
 
 
 
 

Quatrième de couverture :

Nom : Thursday Next
Age : trente-six ans
Nationalité : britannique
Profession : détective littéraire
Signe particulier : vétéran de la guerre de Crimée
Animal domestique : un dodo régénéré, version 1.2, nommé Pickwick
Loisirs préférés : rencontrer des personnages de romans, chercher à découvrir le véritable auteur des pièces de Shakespeare, occasionnellement, aider son ami Spike à traquer des vampires
Mission actuelle : capturer l’un des plus grands criminels de la planète, j’ai nommé… Ah, c’est vrai, j’oubliais – il ne faut surtout pas prononcer son nom car il vous repère aussitôt ; disons simplement que c’est l’homme qui tue dans un éclat de rire !

Ce que j’en pense :
 

Dans un monde parallèle au notre, l’Angleterre est organisé en Opération Spéciale. Nous ne connaissons par les attributions de chacune mais nous connaissons OS-27, OpSpé Littéraire donc Thursday Next est l’un des agent. Elle traque Hadès un criminel sans scrupule qui kidnappe les héros des classique de la littérature anglaise dans le but de récolter d’énormes rançon.

Jasper Fforde nous fait pénétrer dans un monde complètement décalé dans lequel les loufoqueries s’enchainent. Une sensation très plaisante car chaque page est une surprise. Les idées très originales de l’auteur apportent un vrai plus à ce roman.

Pour le reste, L’affaire Jane Eyre ne m’a pas convaincue. Le rythme du récit est très très lent. On met énormément de temps à rentrer dans l’histoire. De plus, j’ai souvent eu la désagréable impression que l’histoire se répétait sans vraiment avancé. Le roman de Charlotte Brontë qui prête son nom à ce roman n’entre dans l’histoire que dans les 100 dernières pages.

L’évocation de Jane Eyre m’a beaucoup plu. J’avais beaucoup aimé ce passage et j’ai adoré déambuler parmi ses personnages. Avoir lu Jane Eyre est pour moi un vrai plus pour la lecture de cette affaire. Le jeu entrepris par l’auteur avec les personnages du roman victorien est très efficace.

Jasper Fforde nous offre avec L’affaire Jan Eyre un roman débordant d’excellentes idées malheureusement elles sont à mon sens desservies par le rythme très lent du roman.

Si comme moi, vous avez aimé Rochester dans le roman de Charlotte Brontë, vous l’adorerez dans celui de Jasper Fforde.

Noctenbule ma fidèle compagne de lecture a adoré ce roman, vous pouvez lire son avis.

Publicités

13 réflexions sur “L’affaire Jane Eyre – Jasper Fforde

  1. J’aime beaucoup cette saga et je pense pouvoir dire que le rythme s’améliore au fil du temps (disons que le tome 1 est loin d’être mon préféré). Par contre, tu as raison, avoir lu Jane Eyre (et s’y connaitre un peu en littérature surtout anglo-saxonne) est un plus!

    Réponse
  2. Pingback: L’affaire Jane Eyre – Jasper Fforde | 22h05 rue des Dames

  3. Mince je suis déçue du coup. Jane Eyre est mon roman préféré de toute la littérature (avec Les Hauts de Hurlevent), je me faisais un plaisir de découvrir celui-ci, mais quand je lis « OS-27 », « un monde parallèle », je ne suis pas sûre du tout que ce livre puisse me plaire. Surtout si les références à Jane Eyre n’apparaissent qu’à la toute fin de l’intrigue.

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s