Des garçons bien élevés – Tony Parsons

desgarconsbieneleves

   

    Titre  : Des garçons bien élevés 
    Auteur : Tony Parsons
    Titre original : The Murder Bag
    Traducteur : Pierre Brévignon (Anglais – Angleterre)
    Éditeur : La Martinière
    Date de publication : 2015
    Date de la première publication : Version originale 2014 / Version française 2015
    Nombre de pages :  448

 
 
 
 

Quatrième de couverture :

Ils sont sept. Ils se connaissent depuis vingt ans, tous anciens élèves de la très prestigieuse école de Potter’s Field. Des hommes venus des meilleures familles, riches et privilégiés. Mais quelqu’un a décidé de les égorger, un à un. Quel secret effroyable les lie ? Sur quel mensonge ont-ils construit leur vie ? L’inspecteur Max Wolfe va mener l’enquête, depuis les bas-fonds de Londres jusqu’aux plus hautes sphères du pouvoir. Au péril de sa vie.

Ce que j’en pense :

Je ne lis pas beaucoup de roman policier. Mon avis n’est donc pas un avis de spécialiste.

Des garçons bien élevés est un roman qui commence très vite et très fort. Malheureusement, cette intensité s’étiole rapidement. J’ai eu la désagréable impression de lire 400 pages pour savoir uniquement ce que dit le prologue. Je me suis longuement demandée pourquoi Tony Parsons a fait ce choix, il m’a littéralement gâché la lecture. Dans un roman policier, j’aime avoir l’impression de découvrir en même temps que le flic les different indices, j’aime soupçonner chacun des personnages. Des choses que je n’ai pas du tout ressenti avec ce roman.

Le seul intérêt de ce roman est son personnage principal, Max Wolfe. Max Wolfe est attachant, un peu perdu, légèrement dépassé par l’éducation de sa fille. Il est têtu comme une mule mais a souvent de bonnes intuitions.

Les personnages secondaires manquent quand à eux de prestance. J’aurai aimé en savoir plus sur leurs motivations, leurs parcours. Au final, on ne comprend pas grand chose sur ce qui les poussent à agir ainsi.

J’ai ensuite eu l’impression de suivre une équipe qui n’était à la hauteur. Ils accumulent les bourdes. Cet aspect est assez original car on a souvent l’habitude de suivre des super héros, à la James Bond. Ca ne malheureusement sauve pas le roman.

Pour finir, c’est un roman anglais et l’accumulation d’acronymes concernant les forces de l’ordre britannique m’a rapidement agacé.

En conclusion, pas grand chose de réjouissant dans ce roman. Je remercie malgré tout Babelio et les éditions La Martinière pour l’envoi de ce roman.

 

J’ai lu ce livre dans le cadre des challenges :

# 1 pavé par mois – Chez Bianca
# ABC 2015 chez Nanet
# Voisins, Voisines 2015 chez A propos de livres

 


challenge-un-pave-par-mois

ABC2015

 

Voisins Voisines 2015

 

Publicités

12 réflexions sur “Des garçons bien élevés – Tony Parsons

  1. Ce n’est pas un genre littéraire que je lis beaucoup… dommage pour cette déception, le synopsis m’a un peu fait pensé à « 10 petits nègres » d’Agatha Christie où tous les personnages sont assassinés et nous les soupçonnons tous à un moment donné !

    Réponse
    • Le tire et la couverture m’ont également tentée. Ce livre est quand même présenté comme le meilleur polar anglais de l’année et pourtant ça n’a pas du tout fonctionné avec moi. J’ai lu à son sujet quand même quelques critiques enthousiastes.

      Réponse
  2. Pingback: Liste des participants Challenge 1 pavé par mois | des livres, des livres !

  3. Pingback: Challenge 1 pavé par mois : livres lus en novembre 2015 | des livres, des livres !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s