Prête à tout – Joyce Maynard

livre_galerie_271

    Titre  Prête à tout
    Auteur : Joyce Maynard
    Titre original : To Die For
    Traducteur : Jean Esch (Anglais – Etats-Unis)
    Éditeur : Philippe Rey
    Date de publication : 2015
    Date de première publication  Version originale 1995 / Version française 2015

    Nombre de pages  322

 
 
 
 

Quatrième de couverture :

Jeune, belle, mariée à un homme qui la vénère, installée dans une jolie maison, Suzanne Maretto ressemble à ces filles trop parfaites des magazines. Mais elle veut davantage, elle veut la célébrité. Isolée dans une petite ville de province, Suzanne décide que la télévision sera son royaume et, à force de persuasion, obtient un petit poste dans la station locale. Quand son époux est retrouvé mort, la veuve éplorée, point de mire des caméras, devient rapidement suspecte. Alternant les témoignages, le roman tisse avec brio les voix de Suzanne et de son entourage. Enigmatique, capricieuse, la jeune femme est-elle pour autant l’arriviste perverse que certains dénoncent ? Où est le vrai dans ce que raconte Jimmy, son admirateur adolescent ? Jusqu’où est-elle disposée à aller pour atteindre cette renommée si convoitée ? Admirablement construit, Prête à tout est une satire acérée de la culture de la célébrité et de l’omniprésence de la télévision, tout autant qu’un passionnant roman noir.

Ce que j’en pense :
 

Prête à tout est un roman troublant. Comme toujours Joyce Maynard a réussi à me séduire.

Ce roman est moins dans l’étions que les autres romans de l’auteur que j’ai eu le plaisir de lire. Prête à tout est un roman diabolique. Il porte un telle tension que je l’ai lu comme un roman policier. J’avais tellement hâte de connaitre la suite de l’histoire que j’ai très vite tourné les pages ne pouvant le laisser avant de savoir.

Suzanne est une héroïne que l’on déteste d’emblée. J’ai n’ai eu aucune compassion pour elle. Elle est depuis une fille mignonne et elle a tous les talents. Ses parents lui vouent une admiration sans borne. Cette situation familiale m’a mis mal à l’aise mais il explique aisément la femme détestable qu’elle est devenue.

Suzanne désire de faire de la télé, d’être LA présentatrice. Elle est battante, elle travaille beaucoup. Elle prête à tout mais son rêve reste inaccessible. Joyce Maynard écrit ce livre en 1995.  Je lui trouve un regard visionnaire. Je l’ai lu en 2015, soit 20 ans après et il est aujourd’hui d’une actualité déconcertante. Elle décrit une Suzanne fascinée par la télévision, par le fait de devenir une star. Elle esquisse même ce qui deviendra les émissions de télé-réalité.

Ce livre est découpé en courts chapitres dans lesquels chacun des personnages composant l’histoire à la parole. Chacun racontant un morceau du récit à sa façon. Ce procédé narratif m’a particulièrement plu et j’ai longtemps douté de la vérité.

Une fois encore, Joyce Maynard a fait mon bonheur de lectrice. Si vous ne connaissez pas cet auteur, tentez l’aventure vous ne le regretterez pas.

Les autres livres de Joyce Maynard que j’ai lu : Long Week-end, Les filles de l’ouragan.

 

Publicités

15 réflexions sur “Prête à tout – Joyce Maynard

  1. Pingback: L’homme de la montagne – Joyce Maynard | Nos expériences autour des livres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s