L’embellie – Audur Ava Ólafsdóttir

L'embellie

   

    Titre  : L’embellie
    Auteur : Audur Ava  Ólafsdóttir
    Titre original : Rigning i nóvember
    Traducteur : Catherine Eyjólfsson
    Éditeur : Points
    Date de publication : 2014
    Date de la première publication :  Version originale 2004 : Version française 2012
    Nombre de pages :  395
  

 
 
 

Quatrième de couverture :

Son mari l’a quittée avec le matelas et le sommier. Pour ne rien arranger, sa meilleure amie, enceinte, lui confie son fils de quatre ans, étrange petit bonhomme presque sourd. Cette semaine-là, cette femme libre gagne également deux fois à la loterie ! Une seule solution : partir. Prendre des vacances d’été en hiver avec le petit Tumi, à la découverte des landes sauvages de l’Islande.

Ce que j’en pense :

 Il y a des jours où le sort d’acharne. C’est lors de l’un de ces jours que nous rencontrons l’héroïne de ce roman. Son ami et son amant la quittent, elle écrase une oie et enfin elle se voit confier le fils de sa meilleure amie alors qu’elle exprime ouvertement un non désir d’enfant. Passive et inexpressive, elle accepte son sort d’une manière toute à faite étonnante.

Mais la roue tourne, elle gagne deux fois à la loterie et profite d’une embellie islandaise pour prendre la route avec son petit compagnon. Un road trip qui la conduira vers sur passé.

Cette héroïne est un personnage tout à fait atypique. Elle semble amorphe, insensible. Elle est une spectatrice de son couple. Elle est très distante, elle nomme fréquemment et assez froidement, Tumi, son petit compagnon de voyage, l’enfant. Elle est très difficile à appréhender.

Tumi est un enfant pas tout à fait comme les autres. Il a un aspect fragile et a une grosse déficience auditive et visuelle. La communication n’est donc pas toujours facile. Lui aussi semble passif et le laisse balader sans rien exprimer.

C’est la construction de cette relation forte et l’affirmation de chacun que nous suivons dans l’embellie.

Un récit toute en lenteur, agréable à lire mais dans lequel certains éléments m’ont échappé. Beaucoup de détails, beaucoup de personnages agissent sur l’héroïne sans que je ne saisisse pourquoi et comment. J’ai en plus eu beaucoup de mal à comprendre le but recherché par l’auteur. Bref ! Je ressors de ce livre avec plein de questions. 

Nous parcourons à travers ces pages, les paysages islandais qui dans leur humidité, noirceur et froideur offrent un dépaysement total.

Les 50 dernières pages sont consacrées aux recettes des plats rencontrés dans le roman avec quelques conseils personnels de l’auteur. J’ai trouvé cela très sympathique mais 50 pages, c’est peut être un peu long.

Un avis mitigé qui ne m’empêchera pas de lire Rosa Candida.

 

J’ai lu ce livre dans le cadre des challenges :

# Les anciens sont de sortie – Challenge à contre-courant – Chez Stephie
# Ma PAL d’automne 2015
# Voisins, Voisines 2015 chez A propos de livres

 

 

les-anciens-sont-de-sortie1

PAL d'automne

Voisins Voisines 2015

Publicités

14 réflexions sur “L’embellie – Audur Ava Ólafsdóttir

    • Je ne connais pas d’islandais… mais ils sont peut être réellement comme ça les islandais 🙂

      Plus sérieusement, la lenteur est également souvent associée à la littérature nippone que j’affectionne mais ça ne m’a pas du tout fait le même effet.

      Réponse
  1. J’avais vraiment adoré le roman pour son rythme, même si je comprends ton ressenti…moi, je me suis laissée aller sans chercher à comprendre…par contre, j’ai peur que tu retrouves la même chose dans Rosa Candida, c’est vraiment sa manière d’écrire…

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s