La menace – Yann Queffelec

La menace
   Titre  : La menace   
   Auteur :   Yann Queffelec
   Titre original : 
   Traducteur :  
   Éditeur : Pocket
   Date de publication : 1994
   Nombre de pages :  125
   Date de première publication :  1993
 
 
 
 
 
 
 

Quatrième de couverture :

Charlie est un enfant noir de dix ans placé par l’Etat chez un couple de retraités qui bénéficient d’une allocation. Ceux-ci l’élèvent à la dure et leur fils, prie, un skinheead  » casseur de bougnoules  » lui réserve un mauvais sort. Jusqu’au jour où, à la suite d’une expédition qui a mal tourné, Erik provoque la mort d’un homme. Charlie a les moyens de se venger. La menace change de camp. Pas pour longtemps.


Ce que j’en pense :

J’ai lu, il y a plusieurs années Les noces barbares. Malgré son sujet difficile, je l’avais adoré. J’étais donc très contente de retrouver Yann Queffelec avec La menace.

Le sujet est encore une fois très délicat. Charlie, un jeune garçon d’origine zaïroise, vit à l’institution, il est orphelin. A 10 ans, il se fait adopter par un couple de retraités. Il a enfin une famille. C’est sans compter sur le fait que Mado et Monsieur Bob l’ont adopté pour toucher l’allocation versée par l’état et sur leur fils biologique Erik, skinead et néo-nazi de son village.

Ce livre est très court… et j’ose dire heureusement. J’ai l’ai trouvé vraiment très dur. L’auteur n’épargne rien au petit Charlie, je me suis souvent dit que c’en était trop. Aucune morale, aucun espoir ne ressort de ce récit.

Mado, sans être une mère adoptive aimante, peut paraitre sympathique à quelques moment envers le jeune Charlie. Mais elle et son mari sont complètement sous la coupe de leur horrible fils. Dans ce foyer, c’est Erik, la petite vingtaine, qui fait la loi. Je pense que c’est ce pan de l’histoire qui m’a le plus choquée.

J’ai regretté que l’auteur ne développe pas ce qu’il se passe dans la tête de ses personnages. Seul Charlie a droit à la parole, c’est pourtant celui qui est le plus abordable, le plus compréhensible dans cette histoire. C’est sans doute, la façon trouvée par l’auteur pour retirer le peu d’humanité au reste de la « famille » et de ce fait on le comprend aisément.

Malgré son sujet pénible, je pense rapidement oublier ce livre car je suis restée à l’extérieur de l’histoire.

J’ai lu ce livre dans le cadre des challenges :
# ABC 2015 chez Nanet
ABC2015

PAL d'automne

 

Publicités

7 réflexions sur “La menace – Yann Queffelec

  1. Yann Queffelec est un auteur que je connais de nom et que je croise souvent mais je n’ai jamais poussé la curiosité jusqu’à lire un de ses bouquins. En tout cas, celui-ci me semble trop dur à lire pour que je le tente !

    Réponse
  2. Pingback: C’est Lundi, que lisez-vous ? #51 | Nos expériences autour des livres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s