Il pleuvait des oiseaux – Jocelyne Saucier

   


Ilpleuvaitdesoiseaux
    Titre : 
Il pleuvait des oiseaux
    Auteur : 
Jocelyne Saucier
    Titre original : 

    Traducteur :
 
    Éditeur : 
Denoël
    Date de publication : 
2013
    Date de la première publication : 
2011
    Nombre de pages :  
208

 
 
 
 
 

Quatrième de couverture :

Une photographe du Herald Tribune part réaliser un reportage sur la région québécoise du Témiscamingue, dont les forêts ont été ravagées par de gigantesques incendies au début du XXesiècle. Elle y trouve une communauté de marginaux fantasques et solitaires, dont Tom et Charlie, deux vieillards qui ont survécu à l’incendie et vivent en ermites au fond des bois. D’abord méfiants puis déterminés à aider la photographe dans son enquête, les deux hommes voient leur quotidien chamboulé. Et, soudain, lorsque arrive Marie-Desneige, octogénaire énigmatique tout juste échappée de sa maison de retraite, la vie, puis contre toute attente l’amour, reprend peu à peu ses droits. Superbe récit, lumineux et tendre, Il pleuvait des oiseaux nous entraîne au plus profond des forêts canadiennes, où le mot liberté prend tout son sens, et l’émotion, brute et vive, jaillit à chaque page.

Ce que j’en pense :

Juillet 1916, le nord de l’Ontario est victime d’un terrible incendie faisant près de 3000 victimes, événement connu sous le nom de Les grands feux. Cette tragédie est le point de départ du roman de Jocelyne Saucier.  Une photographe enquête sur Ed Boychuck, un jeune garçon qui aurait déambulé pendant plusieurs jours à travers le paysage carbonisé. Presqu’un siècle après les événements, c’est un vieux monsieur qu’elle recherche.

Son investigation la mène auprès de Tom et Charlie, deux vieux messieurs. Ils vivent dans des cabanons au milieu de la foret aidés par quelques marginaux. Ils ne sont pas très contents de voir arriver celle qu’ils appellent la visiteuse. Ils ne savent pas que leur vie est pourtant sur le point d’être chamboulée.

Ce livre m’a enchantée. J’ai adoré partager la vie recluse de ces petits vieux. Des vieux qui ont décidés de vivre leur vie comme ils l’entendent, ils sont libres et heureux. Ce n’est pas du tout un livre triste, sur la fin de vie ou sur la mort. C’est un livre plein d’espoir.

On s’attache immanquablement  aux personnages. Ils sont tellement lucides, simples et naturels. Derrière leur airs ronchons, on les découvre capables de belles histoires d’amour et d’amitié. Les mots de Jocelyne Saucier sont très efficaces car on ressent leur bien-être et leur indépendance.

 

J’ai lu ce livre dans le cadre des challenges :
# ABC 2015 chez Nanet
# Les anciens sont de sortie – Challenge à contre-courant – Chez StephieABC2015les-anciens-sont-de-sortie1

 

 

 

 

Publicités

8 réflexions sur “Il pleuvait des oiseaux – Jocelyne Saucier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s