L’attrape-coeurs – Jerome David Salinger

L'attrape coeur

   

    Titre  : L’attrape-coeurs
    Auteur : Jerome David Salinger
    Titre original :  The catcher in the rye
    Traducteur : Annie Saumont (Anglais)
    Éditeur : Pocket
    Date de publication : 1994
    Date de la première publication :  Version originale 1945 / Version française 1986
    Nombre de pages :  253

 
 
 

Quatrième de couverture :

Phénomène littéraire sans équivalent depuis les années 50, J. D. Salinger reste le plus mystérieux des écrivains contemporains, et son chef-d’œuvre, « L’attrape-cœurs », roman de l’adolescence le plus lu du monde entier, est l’histoire d’une fugue, celle d’un garçon de la bourgeoisie new-yorkaise chassé de son collège trois jours avant Noël, qui n’ose pas rentrer chez lui et affronter ses parents. Trois jours de vagabondage et d’aventures cocasses, sordides ou émouvantes, d’incertitude et d’anxiété, à la recherche de soi-même et des autres. L’histoire éternelle d’un gosse perdu qui cherche des raisons de vivre dans un monde hostile et corrompu.

Ce que j’en pense :

L’attrape-cœurs est un classique de la littérature américaine que je souhaitais lire depuis plusieurs années. C’est chose faite aujourd’hui mais je m’en garderai sans doute pas un grand souvenir.

Holden Caulfield est un adolescent. Il vient de se faire renvoyer de son lycée. Il n’ose pas affronter la colère parentale et décide donc d’errer dans New York avant de rentrer chez lui.

J’ignore d’où me venait cette idée mais je m’attendais à un livre violent tout au moins dans ses idées. Ce n’est pas du tout le cas, on suit Holden et ses questions qui déambulent pendant trois jours dans les rues. Ces trois jours d’errance donnent l’occasion à Holden de réfléchir à ce qu’il est, à ce qu’il va devenir, à ces rapports avec les autres, les filles, sa famille. Il s’interroge beaucoup mais trouve très peu de réponses. J’ai même souvent eu l’impression de tourner en rond.

Holden est un jeune homme intelligent qui ne se donne pas le mérite de réussir comme il en existe beaucoup. Cependant, je me demande si ce récit n’a pas trop vieilli car j’ai eu du mal à y reconnaître « nos adolescents ».

C’est Holden lui-même qui nous relate ses trois jours avec un style parlé qui à la longue m’a un peu irritée. Heureusement, ce jeune homme ne manque pas d’humour ce qui m’a permis de sourire à plusieurs reprises. Je me permets de plagier Holden pour ma conclusion en disant : « Ce livre est un sacré bon livre mais moi, je l’ai pas trop aimé. J’aurai pu l’aimer mais je l’ai pas trop aimé ».

 

Publicités

24 réflexions sur “L’attrape-coeurs – Jerome David Salinger

  1. J’avais commence a le lire il y a des annees et puis je l’avais trouve lent et long ( pourtant il est pas gros!) et l’avais abandonne. J’avais la meme couverture que toi donc au niveau de la traduction j’en sais rien mais je suis pas sure que j’accrocherai de nouveau. Et ta chronique me le confirme. Pour la question des adolescents, c’est sur que c’est tres eloigne des ados de nos jours.

    Réponse
  2. je l’ai lu il y a longtemps…je me souviens de l’histoire, que j’avais aimé, mais pas trop du reste…j’ai nettement préféré Franny et Zooey du même auteur, qui a été un coup de cœur…

    Réponse
  3. Je l’ai lu également et je te rejoins sur le fait que je n’en garderai pas non plus un grand souvenir. Comme tu dis, le style est un peu irritant et je dois avouer que sur la totalité du livre, un personnage aussi négatif (contrebalancé par aucun autre) m’a un peu énervé aussi.
    Cela dit, je trouve quand même que c’est un livre a avoir lu ^^

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s