Les mots qu’on ne me pas dit – Véronique Poulain

   

 Les mots qu'on ne me dit pas

    Titre   Les mots qu’on ne me dit pas
    Auteur :  Véronique Poulain
    Titre original : –
    Traducteur : –
    Éditeur : Stock
    Date de publication : 2014
    Date de la première publication : 2014
    Nombre de pages :   144

 
 
 
 

Quatrième de couverture :

« “ Salut, bande d’enculés ! ”
C’est comme ça que je salue mes parents quand je rentre à la maison.
Mes copains me croient jamais quand je leur dis qu’ils sont sourds.
Je vais leur prouver que je dis vrai.
“ Salut, bande d’enculés ! ” Et ma mère vient m’embrasser tendrement. »

Sans tabou, avec un humour corrosif, elle raconte.
Son père, sourd-muet.
Sa mère, sourde-muette.
L’oncle Guy, sourd lui aussi, comme un pot.
Le quotidien.
Les sorties.
Les vacances.
Le sexe.
D’un écartèlement entre deux mondes, elle fait une richesse. De ce qui aurait pu être un drame, une comédie.
D’une famille différente, un livre pas comme les autres.

Ce que j’en pense :

Dans ce roman autobiographique, Véronique Poulain nous dévoile sa vie avec deux parents sourds.

D’un point de vue témoignage, ce livre est très intéressant. J’ai appris beaucoup de choses sur la vie quotidienne des sourds. J’ai appris encore davantage sur leur place dans la société et sur leur reconnaissance et leur organisation tardive.

D’un point de vue hommage à ses parents, j’ai également adhéré. Sa position « délicate » entre le monde du silence et celui des entendants est très bien retranscrit. J’ai ressenti l’admiration et l’amour à travers sa révolte.

Le livre est organisé en très courts chapitres. L’écriture de Véronique Poulain est simple et directe. J’ai donc lu ce livre en un seule fois, les pages tournent sans aucune lassitude.

Pourtant je ne sors pas pleinement conquise de cette lecture. L’écriture caustique de l’auteur m’a un peu gênée. Elle a été à bonne école mais elle donne l’impression d’avoir rechercher le bon mot à tout prix. Cela donne un ton décalé au récit et permet une lecture très rapide avec même quelque fois le sourire aux lèvres. Mais cela m’a paru parfois maladroit jusqu’à m’éloigner un peu de cette formidable famille.

Si vous voulez passer un bon moment et connaître le monde des sourds, Les mots qu’on ne me pas dit est fait pour vous !

 

 

Publicités

9 réflexions sur “Les mots qu’on ne me pas dit – Véronique Poulain

  1. Beaucoup d’avis plutôt positifs sur ce livre. Je l’ai noté depuis un moment mais n’ai pas encore trouvé l’occasion de l’emprunter à la médiathèque.

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s