La servante du seigneur – Jean-Louis Fournier

   

La servante du seigneur    Titre  : La servante du seigneur
    Auteur : Jean-Louis Fournier
    Titre original : –
    Traducteur : –
    Éditeur : Le livre de poche
    Date de publication : 2014
    Date de la première publication : 2013
    Nombre de pages :  144

 
 
 
 
 
 

Quatrième de couverture :

Ma fille était belle, ma fille était intelligente, ma fille était drôle… Mais elle a rencontré Monseigneur. Il a des bottines qui brillent et des oreilles pointues comme Belzébuth. Il lui a fait rencontrer Jésus. Depuis, ma fille n’est plus la même. Elle veut être sainte. Rose comme un bonbon, bleue comme le ciel

Ce que j’en pense :

J’ai découvert Jean-Louis Fournier avec Où on va Papa ? que j’avais beaucoup aimé pour son ton. J’ai retrouvé la même légèreté de ton dans La servante du seigneur.

Jean-Louis Fournier a perdu sa fille, Marie, (Destin, quand tu nous tient J ) si vive, si intelligente et si « colorée » lorsqu’elle s’est approchée de Dieu. Ce roman développe ce constat.

Un livre très intime. L’auteur nous relate sa relation filiale sans rien nous cacher. Il n’apparaît comme le père « idéal », c’est cependant une véritable déclaration d’amour qu’il fait à sa fille. En tant que parent, j’ai ressenti sa douleur d’exister si peu pour sa fille mais surtout de la voir si différente de celle qu’il a vu grandir, de celle qu’il a élevée. La différence est nette entre Marie, sa complice d’antan, et La servante du seigneur. Cette différence est soulignée par l’utilisation tantôt du « tu » pour les moments de connivence tantôt du « elle » pour les moments d’incompréhension.

J’ai lu ce livre sans voir le temps passé. J’aime beaucoup le style de l’auteur. Il manie l’humour et l’autodérision avec une grande subtilité.

Avant la publication de ce roman, Jean-Louis Fournier l’a fait lire à la principale intéressée. Elle a un droit de réponse sur quelques pages. Si elle n’est plus la même, elle n’a rien perdu de sa verve et de son humour. Elle est bien la fille de son père. Sans donner raison à son père, Marie s’explique mais le message est reçu, l’amour est reçu.

 

J’ai lu ce livre dans le cadre des challenges :

# # ABC 2015 chez Nanet
# Plan ORSEC pour PAL en dnger – Chez George
# Les anciens sont de sortie – Challenge à contre-courant – Chez Stephie

ABC2015Plan ORSECles-anciens-sont-de-sortie1

 

 

Advertisements

13 réflexions sur “La servante du seigneur – Jean-Louis Fournier

    • Elle ne rentre pas vraiment dans les ordres mais elle consacre sa vie à Dieu avec son amoureux, appelé par l’auteur Monseigneur.
      J’ai lu plusieurs livres dans lesquels c’est des filles qui évoquent leur père mais je n’avais lu un père qui évoque sa fille. Dans ce sens ça me parle plus alors que je suis la fille de mon père et que je ne suis pas un père 🙂

      Répondre
  1. Cet auteur a le don de nous faire sourire, voire même franchement rire, avec des histoires très intimes, qu’il raconte avec une belle dose de sensibilité et d’humour. J’adore son style. J’ai lu également On va Où Papa, et d’autres livres de sa plume. Ce livre est dans ma PàL mais je ne l’ai pas encore ouvert… 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s