Des fleurs pour Algernon – Daniel Keyes

Des fleurs pour Algernon

   

    Titre  : Des fleurs pour Algernon
    Auteur : Daniel Keyes
    Titre original : Flowers for Algernon
    Traducteur : Georges H. Gallet (Anglais)
    Éditeur : Flammarion
    Date de publication : 1997
    Date de la première publication : 1959 sous forme de nouvelle ; 1966 sous forme de roman (Version originale) / 1972 (Version française)
    Nombre de pages :  440

 
 

Quatrième de couverture :

Charlie Gordon, le simple d’esprit, va devenir intelligent, très intelligent, grâce au traitement qu’il suit avec Algernon, une souris de laboratoire. Les progrès sont fulgurants, toute la vie de Charlie en est bouleversée. L’idiot, le benêt, devient plus fort que ses maîtres, si fort qu’il trouve la faille dans le traitement avant tout le monde. Mais que vont devenir Algernon et Charlie ?

Ce que j’en pense :

 images-12Ce roman est un coup de coeur. images-12

Charlie est un homme de 32 ans. Il travaille, il a des amis mais il est en manque d’amour. Il a une légère déficience intellectuelle et pense que s’il était plus intelligent, il serait plus aimé.

Deux neurochirurgiens viennent de mettre au point une opération qui accroit les capacités intellectuelles. Algernon, une souris de laboratoire, démontre des résultats épatants. Il est temps de tester cette intervention sur un être humain, Charlie sera cet homme.

Ce récit est fait sous la forme de comptes rendus écrits par Charlie et destinés à l’étude. On est donc entrain de lire une sorte de journal personnel dans lequel Charlie retranscrit chacune de ses pensées, de ses craintes, de ses actions.

C’est d’une efficacité redoutable !

A la lecture de ce journal intime, le lecteur n’a pas besoin d’explications sur les progrès effectués par Charlie. Il les constate. Le récit commence par des phrases simples contaminées de nombreuses fautes d’orthographe. Au fil des pages, les fautes disparaissent, le vocabulaire s’étoffe, la construction grammaticale s’améliore. J’ai trouvé ce procédé génial. C’est un ravissement et un déchirement de le voir évoluer à travers ces mots.

De plus, ces comptes rendus tissent une véritable intimité entre le lecteur et le héros. Je l’ai tout de suite aimé et c’est avec une réelle affection que j’ai suivi son histoire.

A travers ce récit, Daniel Keyes nous livre une réflexion passionnante sur l’intelligence cognitive / émotionnelle, sur l’apparence / le regard des autres, sur l’amour / l’amitié.

Je m’étonne quand même de voir classer ce roman dans la catégorie science fiction. Oui, l’idée de départ est futuriste, imaginaire mais l’intégralité de ce roman est ancrée dans la vie réelle. Pour moi, il s’agit plus d’un roman psychologique.

Ce livre est grandiose, il apporte autant d’émotions que de réflexions, il est à lire absolument. C’est certain, ce livre change mon regard sur les personnes atteintes de handicap mental.

 

Ce livre rentre dans le challenge  :
# Les 100 livres à lire au moins une fois – Chez Bianca
# ABC 2014 – Chez Nanet

challenge-des-100-livres-chez-bianca
banni_reABC2014_al_atoire

Publicités

25 réflexions sur “Des fleurs pour Algernon – Daniel Keyes

  1. Tout à fait d’accord avec toi, il fait parti des premiers livres que j’ai critiqué sur mon blog et je me rappelle qu’il m’avait vraiment émue (j’ai failli verser une larmichette sur le quai de la gare, je me rappelle même de quelle gare il s’agissait…). Par contre, je suis étonnée qû’il ne soit pas plus connu. C’est vraiment un livre à mettre en toutes les mains…

    Réponse
  2. Je l’ai aperçu plusieurs fois en librairie, et le synopsis me faisait bien envie mais le coté science-fiction m’effrayait un peu car ce n’est pas vraiment mon genre de prédilection. Mais si tu dis que c’est plus un roman psychologique que science-fiction, je n’ai plus d’excuses! Prochain passage en libraire je le prend ! 🙂

    Réponse
    • Comme je l’ai dit si tu acceptes l’idée de départ à savoir qu’il est concevable d’améliorer les capacités intellectuelles d’un individu grâce à une intervention chirurgicale, tu as fais le plus dur. Le reste ne traite pas du tout de science fiction, tu aurais vraiment tort de te priver de ce livre.

      Réponse
  3. Pingback: C’est Lundi, que lisez-vous ? #16 | Nos expériences autour des livres

  4. C’est sans aucun doute un excellent roman, mais il m’a terrifié! Il m’a vraiment mise très mal à l’aise et j’étais ravie de le terminer.Je suis contente de l’avoir lu, mais je ne le relirais jamais et je ne compte pas voir les films adaptés!

    Réponse
  5. Pingback: Bilan sur les challenges 2014. | Nos expériences autour des livres

  6. Pingback: Des fleurs pour Algernon – Daniel Keyes | 22h05 rue des Dames

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s