L’appel du Coucou – Robert Galbraith

 

Lappel du coucou    Titre  : L’appel du Coucou
    Auteur : Robert Galbraith alias J. K. Rowling
    Titre original : The Cuckoo’s Calling
    Traducteur : François Rosso
    Éditeur : Grasset
    Date de publication : 2013
    Date de la première publication : 2013
    Nombre de pages  576

 
 
 
 
 
 
 

Quatrième de couverture :

Une nuit d’hiver, dans un quartier chic de Londres, le célèbre mannequin Lula Landry est trouvée morte, défenestrée. Suicide. Affaire classée. Jusqu’au jour où l’avocat John Bristow, frère de la victime, frappe à la porte du détective privé Cormoran Strike.

Strike est au bout du rouleau : ex-lieutenant dans l’armée, il a perdu une jambe en Afghanistan, sa carrière de détective est au point mort et sa vie privée un naufrage. Aidé par une jeune recrue intérimaire virtuose de l’Internet, Strike est chargé d’enquêter sur la mort de Lula.

De boîtes de nuit branchées en hôtels pour rock-stars assaillies par les paparazzi, en passant par un centre de désintoxication et le manoir où se meurt la mère adoptive de Lula, Strike va passer de l’autre côté du miroir glamour de la mode, dont les reflets chatoyants dissimulent un gouffre de secrets, de trahisons, de manœuvres inspirées par la vengeance.

 

Ce que j’en pense :

L’appel du Coucou est un gros livre. En lisant les premières pages, on peut être un peu effrayé car le rythme est un peu lent. En effet dans ce roman, on est loin du rythme effréné des thrillers que l’on a l’habitude de lire. Le détective Strike interviewe un à un les individus tournant autour du meurtre de Lula, dit le Coucou, de telle sorte que tous les éléments sont entre nos mains. On peut donc mener l’enquête en même temps que le héros. Pour ma part, même si j’ai eu quelques doutes contre le coupable (mais c’était loin d’être le seul), j’étais loin d’avoir deviner toute l’intrigue. Ca fait partie des éléments qui font que pour moi un policier est réussi, être surprise par la vérité alors que tout est à ma portée pour la découvrir.

Le rythme et la façon de mener les interrogatoires m’on fait penser à un roman d’Agatha Christie transposé au 21ième siècle car la technologie moderne et les maux contemporains font partie intégrante de l’histoire.

J’ai beaucoup aimé les personnages, Cormoran Strike, le détective privé, et Robin, son assistante. Le détective, d’abord, c’est un homme torturé par la vie avec un passé très riche que l’on découvre au fur et à mesure qu’avance le récit. Ensuite, Robin est une femme qui est un peu décalée par rapport au monde de Strike. Elle est cependant une assistante très sérieuse qui se passionne pour les enquêtes. Enfin, j’ai trouvé la relation entre ces deux personnages très subtile et jolie et hors des sentiers battus… ça fait du bien !

« Ca fait du bien  », c’est en fait ce que je pense du livre. L’écriture est très agréable, malgré des débuts un peu lent, les pages se tournent très vite tellement l’envie d’en savoir plus sur les personnages et l’enquête est forte. Je suis très contente d’avoir lu ce livre et je félicite J. K. Rowling pour ce roman qu’elle a su faire différents des thrillers contemporains. En deux mots « Lisez-le ! »

 

 

 

J’ai lu ce livre dans le cadre des challenges :

# La plume au féminin – Chez Opaline
# 1 pavé par mois – Chez Bianca


plume2014_2

challenge-un-pave-par-mois

Publicités

18 réflexions sur “L’appel du Coucou – Robert Galbraith

  1. J’en garde un très bon souvenir! C’est vrai que ce n’est pas très rapide comme rythme, c’est pour ça que je trouve que c’est vraiment plus un roman policier qu’un thriller 🙂
    PS: c’est trop fort, il neige sur ton blog!!

    Réponse
    • Le rythme même s’il m’a surprise, il ne m’a pas dérangé plus que ça car je suis vite entrée dans l’histoire. Il faut maintenant s’atteler à la suite.

      PS : Oui, t’as vu c’est chouette ! Je ne sais plus comment j’ai fait ça. Je l’ai fait l’an dernier et cette année c’est revenu

      Réponse
    • Comme toi, j’étais curieuse de voir ce qu’elle pouvait écrire en dehors de l’univers d’Harry Potter. Je n’ai pas lu Une place à prendre, mais je crois que je lirai d’abord la suite des aventures de Strike dans Le ver à soie.

      Réponse
  2. Il est dans ma PAL, heureusement en Kindle du coup a part le fait que je sais que c’est un gros livre, je ne le verrais pas et n’aurais pas a porter le poids dans mon sac. Il faut absolument que je le lise. Alle, en 2015, je le lis de sur!

    Réponse
  3. Pingback: Bilan sur les challenges 2014. | Nos expériences autour des livres

  4. Pingback: Bilan sur les challenges 2014. | Nos expériences autour des livres

  5. Pingback: Challenge 1 pavé par mois : livres lus en décembre | des livres, des livres !

  6. Pingback: Liste des participants Challenge 1 pavé par mois | des livres, des livres !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s