Biographie de la faim – Amélie Nothomb

 

    Biographie de la faimTitre  Biographie de la faim
    Auteur : Amélie Nothomb
    Titre original : –
    Traducteur : –
    Éditeur : Albin Michel
    Date de publication : 2004
    Nombre de pages  252

 
 
 
 
 
 
 

Quatrième de couverture :

La faim, c’est moi.

 

Ce que j’en pense :

Biographie de la faim est une autobiographie qui fait la liaison entre Métaphysique des tubes et Stupeur et tremblements et dans lequel on retrouve certains éléments de Sabotage amoureux. J’ai particulièrement apprécié retrouver des éléments déjà lus dans ces romans précédents, un peu comme si je lisais la correspondance d’une amie intime. Dans ce roman Amélie Nothomb retrace « sa » vie jusqu’à l’âge adulte, toute une vie guidée par la faim, la faim du ventre avec des aliments surtout sucrés (chocolats et spéculos belges bien sûr) mais aussi d’eau et d’alcool, la faim de l’esprit avec une multitude de romans dévorés et enfin la faim du coeur avec l’amour maternel et sororal.

A cause ou grâce, suivant les circonstances, son père diplomate, elle change de pays tous les 3 ans, on visite avec elle le Japon évidement mais aussi New York, la Chine et le Bangladesh. Découvrir ces pays avec les yeux d’enfants d’Amelie est un véritable trésor, le nez en l’air à New York ou cloîtrée sur sur canapé au Bangladesh.

Dans ce livre, je retrouve Amélie Nothomb comme je l’aime. Une Amélie Nothomb grandiloquente, après Dieu, c’est moi, elle déclare dans ce roman La faim, c’est moi. Une Amélie Nothomb qui utilise toujours le mot juste et qui nous livre ici une autobiographie sans faux semblants avec son ironie et son cynisme qui est pour moi légendaire. Une Amélie Nothomb, sans concession, la voilà soit superbement douée soit génialissimement inadaptée. Une Amélie Nothomb innovante, qui comme je l’imagine toujours, fait le pari de placer quelques mots pointés du doigt dans le dictionnaire.

 

J’ai lu ce livre dans le cadre des challenges :

# Le challenge Amélie Nothomb – Chez Chinouk
# La plume au féminin – Chez Opaline

nothombplume2014_2

Publicités

17 réflexions sur “Biographie de la faim – Amélie Nothomb

  1. A super! J’avais lu la metaphysique des tubes et stupeurs et tremblements par contre je m’etais arretee la. Pas parce que je l’amais pas mais parce que je n’arrivais plus a suivre avec tant de parutions et romans qui se sont enchaines. Alors pour revenir sur le chemin d’amelie Nothomb, celui la m’a l’air parfait! Merci!

    Réponse
  2. Pingback: Bilan sur les challenges 2014. | Nos expériences autour des livres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s