Mrs Dalloway – Virginia Woolf

Mrs Dalloway
   Titre  : Mrs Dalloway   
   Auteur : Virginia Woolf
   Titre original : Mrs Dalloway
   Traducteur : S. David    
   Éditeur : Le livre de poche
   Date de publication : 1988 
   Nombre de pages :  220   
   Date de première publication :  1925 (Version originale) / 1929 (Version française)
 
 
 
 
 

Quatrième de couverture :

Tôt le matin, tard le soir, Clarissa Dalloway se surprend à écouter le clocher de Big Ben. Entre les deux carillons, une journée de printemps, une promenade en ville, le flux des états d’âme et le long monologue d’une conscience.
Clarissa tente de « sauver cette partie de la vie, la seule précieuse, ce centre, ce ravissement, que les hommes laissent échapper, cette joie prodigieuse qui pourrait être nôtre ». Et pourtant résonne déjà dans ce livre, le plus transparent peut-être de l’oeuvre de Virginia Woolf, comme la fêlure de l’angoisse ou le vertige du suicide.


Ce que j’en pense :

Mrs Dalloway est un livre qu’il faut avoir lu et l’écriture de Virginia Woolf est magnifique, c’est incontestable ! Cependant, cette lecture m’a demandé quelques efforts de concentration, il ne s’offre pas facilement.

Le récit constitue une journée dans la vie de Mrs Dalloway, il débute alors qu’elle se rend chez le fleuriste pour la réception qu’elle organisera le soir et se termine sur cette même réception. Cette journée que Virginia Woolf a choisi de nous conter est également la journée où Peter Walsh, ami et ancien courtisan de Clarissa Dalloway, après un long exil en Inde, va réapparaitre dans la vie de l’héroïne.  Au cours de cette journée, chaque rencontre, chaque événement à première vue anodin va remémorer dans l’esprit de cette bourgeoise anglaise quelques souvenirs plus ou moins enfouis.

Le retour de Peter Walsh n’est pas sans lien avec cette journée remplie de souvenirs et de questionnements sur sa condition de femme. Si elle n’avait pas éconduit Peter, sa vie aurait elle été la même ? A l’évidence non… Voilà l’occasion pour Virginia Woolf d’écrire une critique assez sévère de la société anglaise post deuxième guerre mondiale, une société qui vit plus dans le paraitre que dans l’être. L’auteur oppose Clarissa à Mrs Dalloway, l’héroïne est Clarissa quand elle libérée de ses contraintes sociales et qu’elle revit l’insouciance de sa jeunesse et devient Mrs Dalloway lorsqu’il est question de ses obligations. J’ai beaucoup aimé cette dualité dans le personnage de Mrs Dalloway.

Nous sommes à Londres, en 1924, dont nous arpentons les rues et découvrant différents personnages dépeints par Mrs Dalloway et Mr Waslh et en particulier en jeune homme traumatisé par la guerre.

Le premier titre que Virginia Woolf donna à ce livre est The hours et l’on comprend rapidement pourquoi. En effet, que serait Londres sans Big Ben et Big Ben occupe une part importante dans ce récit puisque qu’il sonne chacune des heures voire des demi-heures permettant aux personnages comme au lecteur de se repérer dans la journée.

Ne nous mentons pas, il ne se passe pas grand chose dans ce livre mais le constat de l’auteur sur sa vie, sur la vie de son héroïne, sur la vie des anglaises en ce début de XXième siècle est sans appel et il est servit par une plume subtile et gracieuse.
 
 

Livre lu dans le cadre des challenges :
# ABC 2014 – Chez Nanet
# La plume au féminin – Chez Opaline
# Les 100 livres à lire au moins une fois – Chez Bianca

banni_reABC2014_al_atoire

plume2014_2

challenge-des-100-livres-chez-bianca

 

 

Publicités

8 réflexions sur “Mrs Dalloway – Virginia Woolf

  1. Pingback: Bilan sur les challenges 2014. | Nos expériences autour des livres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s