Antéchrista – Amélie Nothomb

Antechrista

    Titre  Antéchrista
    Auteur : Amélie Nothomb
    Titre original : –
    Traducteur : –
    Éditeur : Albin Michel
    Date de publication : 2003
    Nombre de pages  168

 
 
 
 
 
 

Quatrième de couverture :

J’avais seize ans. Je ne possédais rien, ni biens matériels, ni confort spirituel. Je n’avais pas d’ami, pas d’amour, je n’avais rien vécu. Je n’avais pas d’idée, je n’étais pas sûre d’avoir une âme. Mon corps, c’était tout ce que j’avais. »

 

Ce que j’en pense :

Blanche est une adolescente mal dans sa peau, sans amis, son seul bonheur est de s’évader par la lecture. Elle n’en croit pas ses yeux quand Christa, une jolie jeune fille très populaire vient lui adresser la parole et même lui proposer de devenir son amie. Mais Christa n’est pas ce qu’elle semble être.

Blanche et Christa, deux héroïnes que tout oppose et c’est pourtant leur relation plutôt malsaine qui est la trame de ce roman. Christa semble être une jeune fille merveilleuse mais en compagnie de Blanche, elle devient Antéchrista, une horrible jeune fille qui n’existe qu’en diminuant les autres. A travers cette relation adolescente, Amélie Nothomb construit des personnages complexes que l’on a parfois du mal à cerner, une Blanche qui reste froide, impassible face à cet engrenage destructeur et une Christa dont les motivations restent obscures. J’ai pourtant eu un peu de mal à les apprécier l’une comme l’autre, j’ai trouvé qu’elle manquaient toutes deux de sentiments, d’âmes.

Amélie Nothomb réussi en très peu de pages à créer une ambiance oppressante dans laquelle je ne me suis pas sentie impuissante. Les parents de Blanche ont un comportement complètement incompréhensible qui m’a mise mal à l’aise. C’est dérangeant et c’est également toute la force de ce roman.

Mais cela ne m’a pas empêché de dévorer ce roman, le récit ne montre aucun temps mort, les événements s’enchainent, je me suis à plusieurs reprises demandée jusqu’où va nous mener l’auteur. L’écriture d’Amélie Nothomb est incisive et précise, elle nous offre avec Antechrista un roman un peu diffèrent des précédents dans lequel le dialogue et la bataille verbale n’est pas à l’honneur alors que le roman s’y prêter parfaitement. Il n’en reste pas moins que j’ai trouvé très réussi avec un fin un peu vaporeuse que j’aurai préférée différente.

Comme Amélie Nothomb aime mêler le romanesque à la biographie, je me suis évidemment demander si elle se sentait plus Blanche ou plus Christa… le mystère reste entier.

 

J’ai lu ce livre dans le cadre des challenges :

# Le challenge Amélie Nothomb – Chez Chinouk
# La plume au féminin – Chez Opaline

nothombplume2014_2

Publicités

4 réflexions sur “Antéchrista – Amélie Nothomb

  1. J’ai découvert (un peu tard) l’auteure avec Ni d’Eve ni d’Adam et je dois avouer que j’ai tout de suite accroché..j’ai vu celui-ci à la Fnac mais je suis passée à côté et là, tu me donne envie d’en lire plus!! 😦

    Réponse
  2. Pingback: Amelie nothomb - Le ChallengeLes passions de Chinouk

  3. Pingback: Bilan sur les challenges 2014. | Nos expériences autour des livres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s