Un petit livre oublié sur une banc- Jim

Un petit livre oublié sur un banc

   

    Titre  : Un petit livre oublié sur un banc     Scenario : Jim     Dessins : Mig     Titre original : –     Traducteur : –     Éditeur : Bamboo Editions     Date de publication : 2014     Date de la première publication : 2014     Nombre de pages :  52

 
 
 
 
 
 

Quatrième de couverture :

Camélia est assise sur un banc. À côté d’elle, un livre est posé là, abandonné. Elle le feuilleté. Dedans, un mot de la main d’un inconnu l’invite à l’emporter… Chez elle, Camélia découvre que certains mots sont entourés ici et là, et que ces mots forment des phrases… L’inconnu dit s’ennuyer dans sa vie de tous les jours et rêve d’une vie amoureuse forte et bouleversante, comme on en lit seulement dans les romans. « Mais combien sommes-nous à rêver d’une vie romanesque ? ». Camélia entoure six mots en réponse : « nous » « sommes » « deux », « vous » « et » « moi »… Et elle retourne déposer le petit livre tout là-bas, sur un banc…

Ce que j’en pense :

Camélia trouve le livre A l’ombre des saules pleureurs abandonné sur un banc dans un jardin public, dans ce livre un message « Ce livre est pour la personne qui le trouvera. Gardez-le. J’ai pris grand plaisir à le lire. Je tiens à ce que ce plaisir ne reste pas emprisonné dans une bibliothèque. Il est spécialement pour vous ». Elle l’emporte, le lit et découvre qu’il contient un message caché. Elle décode rapidement ce message. Très excitée par sa trouvaille, Camélia y répond et elle n’a plus qu’une idée en tête découvrir celui avec qui elle correspond à travers ce livre.

 
J’ai forcement été interpellée par cette BD. J’aime lire, j’aime échangé mes livres, j’aime partagé mes avis sur les livres. Comme j’aurai aimé être à la place de Camélia, je pense que j’aurais été aussi excitée qu’elle par cette aventure. J’ai donc suivi avec passion sa quête pour laquelle Jim a parfaitement réussi à faire monter peu à peu le suspense parrallement , à la fin on ne souhaite qu’une chose découvrir l’identité de cet inconnu mais malheureusement il existe un tome 2, il me faudra donc patienter.
 
Ce texte est bien ancré au 21ième siècle, c’est avec beaucoup d’humour que Jim nous présente l’entourage de Camélia, un homme qui quand on lui parle de Victor Hugo, nous répond en évoquant la notice de son nouveau téléphone et une collègue très libérée.
 
Un petit livre oublié sur un banc planche
 
Le tout servi par le dessin de Mig, un coup de crayon très agréable plein de fraîcheur mais manquant peut être un peu de finesse, mais comme l’auteur le dit « C’est une histoire légère […] sans prétention » et c’est parfait comme cela.
 
 
Cette BD fait évidement penser au Book Crossing. Je me suis un peu intéressé à ce phénomène qui à du mal à prendre en France. Si vous êtes un/une adepte de Book Crossing, je serai très heureuse d’entendre vos expériences… pour pouvoir me lancer à mon tour.
Publicités

13 réflexions sur “Un petit livre oublié sur une banc- Jim

    • J’ai l’impression que ça ne marche pas très bien en France alors qu’en Allemagne par exemple ce phénomène suscite un réel engouement. Il excite des sites internet qui recense par pays, les différentes caches et j’avais remarqué que même sur Paris, il n’y avait pas grand choses. Pourtant j’adore ce principe et j’aimerai beaucoup m’essayer mais un point me retient c’est que j’aimerai à la fin récupérer mon livre mais je pense que ce n’est pas prévu au programme.

      Réponse
      • Effectivement, ça n’a pas l’air très répandu à Paris! Et je pense qu’effectivement, il faut accepter de laisser voyager ton livre pour toujours! C’est dommage que ça ne marche pas mieux que ça, parce que je trouve le concept très sympa 🙂

      • J’ai l’espoir qu’il faille laisser le temps au temps et que dans quelques années, cela se reprendra en France. J’ai vu également que certaines communes organisaient des endroits spécifiques dans la ville oú l’on pouvait déposer des livres et en récupérer d’autres… Il ne me semble pas que cela existe à Paris mais si cela arrive je ne manquerais pas d’y participer car j’adore ce principe d’échange et de partage.

  1. moi habitant a paris j’ai déjà laissé des livres que je n’avais pas aimé sur un banc, car quand on voit combien on nous les reprend dans les Gibert jeune et consort, ou qu’on les prend pas alors qu’ils marquent « on reprend tout vos livre », préfère les laisser pour le prochain. Ils les font même dans des TER

    Réponse
    • Merci pour ton expérience, j’achète très souvent des livres d’occasion mais je n’ai jamais vendu les miens.

      Quand tu libères des livres dans Paris le signales tu sur un site ou un forum ? Laisses tu tes coordonnées pour que celui qui le récupère puisse te le dire ?
      Et as tu déjà trouvé des livres dans Paris ? Oú ? Parc, transport en commun ?
      Désolée pour toutes ces questions mais je suis intéressée et curieuse.

      Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s