Attentat – Amélie Nothomb

Ÿ

   

    Titre  Attentat
    Auteur : Amélie Nothomb
    Titre original : –
    Traducteur : –
    Éditeur : Le livre de poche
    Date de publication : 2001
    Nombre de pages  153

 
 
 
 
 
 
 

Quatrième de couverture :

La première fois que je me vis dans un miroir, je ris : je ne croyais pas que c’était moi. À présent, quand je regarde mon reflet, je ris : je sais que c’est moi. Et tant de hideur a quelque chose de drôle. Épiphane Otos serait-il condamné par sa laideur à vivre exclu de la société des hommes et interdit d’amour ? Devenu la star paradoxale d’une agence de top models, Épiphane sera tour à tour martyr et bourreau, ambassadeur de la monstruosité internationale et amoureux de la divine Éthel, une jeune comédienne émue par sa hideur.Sur un thème éternel, l’auteur d’Hygiène de l’assassin et des Catilinaires nous offre un conte cruel et drôle.

Ce que j’en pense :

Attentat est une version moderne de Notre dame de Paris revisitée par Amélie Nothomb. Épiphane Otos est laid, affreusement laid, il ressemble à une oreille.  Ethel est une beauté parfaite. Epiphane voue un amour sans limite à Ethel mais elle n’a d’yeux que pour Xavier un artiste peintre raté.

Voilà pour l’histoire, le reste c’est du Amélie Nothomb dans toute sa splendeur… des dialogues finement ciselés, des références artistiques et littéraires parsemés déci delà, quelques pépites du vocabulaire égrenées au fil des pages, des personnages si extrêmes et extravagants que l’on ne peut s’y identifier et évidemment le thème de la beauté qui est redondant dans ces premiers ouvrages. Je viens d’enchainer ces 5 premiers romans au rythme de une par mois et je dois avouer que j’ai hâte de parvenir à un peu de changement dans sa bibliographie.

Le thème du livre est louable, on y parle du dictat de la beauté, de la norme, de la profondeur de l’âme, de l’amour. L’auteur a une façon bien à elle d’évoquer ces sujets, il n’y a jamais rien de classique chez elle, mais le message passe et fait réfléchir.

La fin est inattendue même s’il est vrai que je soupçonne Amélie Nothomb de s’obliger à un tel dénouement car elle est également récurrente dans ces premiers ouvrages.

La phrase « Il n’y a pas d’amour impossible » termine en beauté ce roman sympathique.

J’ai lu ce livre dans le cadre des challenges :

# Le challenge Amélie Nothomb – Chez Chinouk
# La plume au féminin – Chez Opaline

nothombplume2014_2

Publicités

5 réflexions sur “Attentat – Amélie Nothomb

  1. Pingback: Amelie nothomb - Le ChallengeLes passions de Chinouk

  2. Pingback: Bilan sur les challenges 2014. | Nos expériences autour des livres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s