L’énigme 2 + 0 = 3 – Lisa Angelini & Rachel Berthelot

CVT_Lenigme-2-0--3_3268

   

    Titre  L’énigme 2 + 0 = 3
    Auteur : Lisa Angelini & Rachel Berthelot
    Titre original :  –
    Traducteur : –
    Éditeur : Lulu.com
    Date de publication : 2013
    Nombre de pages  237

 
 
 
 
 
 
 
 
 

Quatrième de couverture :

 Louane Harper et Charlie Reed sont des jeunes comme les autres.
« Attends, on nous insulte là ? »
« Ça m’en a tout l’air, c’est pas très gentil… »
Bon, disons qu’ils essaient de l’être.Âgés d’une vingtaine d’années, leurs vies respectives sont pourtant
déjà bien remplies… et hautes en couleurs. Ils vivent tous deux avec
un secret, un don…
« Un don ?! Une malédiction oui ! »
« Laisse, ils peuvent pas comprendre. »
Vous avez fini ?!

Ce que j’en pense :

J’ai gagné ce livre en participant à un concours organisé par l’auteur sur Facebook. J’étais très contente de le recevoir d’une part parce que c’est la première fois que je gagne à un concours et d’autre part parce que j’avais lu des avis positifs sur ce roman. J’en profite pour remercier Rachel Berthelot pour l’organisation de ce concours.

Donc comme promis, je le lis et je le chronique.

Le début m’a enchanté, j’ai trouvé très sympathique l’idée du casting où chaque personnage se présente avec ses propres mots. On y découvre que chacun a un don surnaturel, Lou devient invisible quand son émotion la submerge et Charlie change de sexe en fonction de la température de l’eau. Voilà un départ qui me paraît prometteur et ouvre les portes à des situations cocasses. Malheureusement, j’ai rapidement déchantée car dans ce livre de plus de 200 pages, il ne se passe pas grand-chose. Charlie rencontre Lou, ils se séduisent, on enchaine ensuite des dizaines voire des centaines de pages pendant lesquelles on peut lire d’incessants « Il va retrouver ses esprits et se rendre compte qu’il est trop bien pour moi » ou encore «  Comment un fille comme elle peut s’intéresser à un mec comme moi ? » … C’est bon ! On a compris !

Les pouvoirs surnaturels des protagonistes mènent à des situations totalement niaises, à un humour digne de l’école maternelle. On pourrait croire que l’on a dans les mains un roman écrit pour les enfants mais non, car il y a des passages très érotiques. Ces scènes érotiques seraient bien écrites  si elles n’étaient pas noyées dans cette litanie « trop bien pour moi ». Une scène de sexe se vit, elle ne peut être intellectualisée comme le font Lou et Charlie surtout si comme ils le prétendent c’est la scène du siècle.

La technique narrative utilisée par Rachel Berthelot et Lisa Angelini donne tour de rôle la parole à chacun des personnages. Généralement, j’affectionne les échanges qui s’entrecroisent, se complètent mais ici ils me font l’effet d’une interminable répétition.

Dans cette première saison, le don de Lou n’est que très peu exploité, ca sera sans doute le cas dans l’épisode suivant que vraisemblablement je ne lirai pas.

Lisez L’énigme 2 + 0 = 3  pour vous faire votre propre avis !!!

J’ai lu ce livre dans le cadre du challenge : # La plume au féminin 2014 chez Opaline 

plume2014_2

Publicités

3 réflexions sur “L’énigme 2 + 0 = 3 – Lisa Angelini & Rachel Berthelot

  1. Bonjour,

    Je me permets de répondre à cette chronique, étant donné que je suis l’une des deux auteurs du livre (Lisa Angelini) et que c’est moi-même qui avais désigné le gagnant du concours, en d’autres termes, vous.

    Premièrement, Rachel et moi sommes tombées sur la chronique par hasard au cours d’une recherche sur Internet. Cela est bien dommage… pourquoi ne pas nous avoir envoyé votre avis directement ? Craigniez-vous des représailles ? Sachez pourtant que nous sommes toutes les deux ouvertes d’esprit et que toute critique constructive est la bienvenue.

    J’ai lu votre chronique plusieurs fois afin de bien m’en imprégner et voici mes remarques :

    « Dans ce livre de plus de 200 pages, il ne se passe pas grand-chose. Charlie rencontre Lou, ils se séduisent […] »
    –> Ce premier tome est effectivement basé sur la rencontre entre Lou et Charlie et les péripéties qui s’ensuivent. Il ne devrait pas y avoir de surprise là-dedans, vu que le résumé est assez explicite.

    « On enchaîne ensuite des dizaines voire des centaines de pages pendant lesquelles on peut lire d’incessants « Il va retrouver ses esprits et se rendre compte qu’il est trop bien pour moi » »
    –> Faux. Vous avez dû mal interpréter/comprendre les pensées de Louane, car cette idée ne lui traverse l’esprit à aucun moment dans le roman.

    « Ou encore « Comment un fille comme elle peut s’intéresser à un mec comme moi ? » … »
    –> Là-dessus, je vous donne raison. Charlie se prend parfois un peu trop la tête. Mais il est à moitié fille, donc… c’est compréhensible.

    « Les pouvoirs surnaturels des protagonistes mènent à des situations totalement niaises, à un humour digne de l’école maternelle. On pourrait croire que l’on a dans les mains un roman écrit pour les enfants mais non, car il y a des passages très érotiques. »
    –> Humour digne de l’école maternelle…? Ne pensez-vous pas aller un peu trop loin dans vos propos ? Même s’il n’y avait pas ces fameuses scènes « torrides », le livre est loin d’avoir été écrit par des enfants, ou pour des enfants. Certes, l’humour des personnages (bon ok, de Charlie) est parfois limite, mais il s’agit principalement d’ironie et d’auto-dérision. Deux choses que les « enfants de maternelle » sont encore loin de comprendre. Il ne me semble pas qu’il soit question de « caca boudin » non plus.

    « Ces scènes érotiques seraient bien écrites si elles n’étaient pas noyées dans cette litanie de « trop bien pour moi ». Une scène de sexe se vit, elle ne peut être intellectualisée comme le font Lou et Charlie »
    –> Ok si c’est votre point de vue, mais de là à en faire une telle généralité (à la limite du cliché)… D’autre part, les scènes de sexe dans ce livre n’ont pas de but « érotique ». Ce sont surtout des scènes humoristiques, et le fait que Charlie et Lou « intellectualisent » autant ajoute au comique de la situation. Après, si leur humour ne vous fait vraiment aucun effet (et c’est visiblement le cas), c’est normal que vous ayez passé un moment désagréable.

    « Généralement, j’affectionne les échanges qui s’entrecroisent, se complètent mais ici ils me font l’effet d’une interminable répétition. »
    –> Enfin une remarque constructive ! Effectivement, plusieurs personnes nous ont fait la remarque. Nous avons donc supprimé la quasi-totalité des doubles répliques afin de rendre la lecture plus fluide et moins répétitive. De plus, cette redondance n’existe plus dans les tomes suivants, puisque Rachel et moi écrivons désormais « ensemble ».

    « Dans cette première saison, le don de Lou n’est que très peu exploité, ça sera sans doute le cas dans l’épisode suivant que vraisemblablement je ne lirai pas. »
    –> Bien vu pour le don de Lou. Même si vous n’avez pas apprécié ce premier livre, je vous invite à découvrir le deuxième tome. Premièrement, car une intrigue plus poussée devrait pouvoir combler ce « manque d’action » que vous avez pu ressentir dans le premier livre, deuxièmement, car nous avons réglé le problème des répétitions. Vous avez bien entendu le choix de ne pas vous y frotter, mais pourquoi ne pas donner une seconde chance à Lou et Charlie ?

    Réponse
    • Tout d’abord merci d’avoir lu ma chronique avec autant d’attention et d’y répondre aussi précisément.

      Je n’ai jamais douté que vous étiez des femmes ouvertes à la critique et à la discussion. C’est pourquoi, je n’ai pas caché cet avis. Je l’ai publié sur Facebook en citant Rachel pour la remercier (en pensant qu’elle recevrait une alerte comme c’est le cas lorsque que l’on est notifié sur cet espace).

      Je vais essayer de répondre à vos remarques :
      – Vous parlez des péripéties qui suivent la rencontre de Lou et Charlie. Et justement c’est un peu maigre, j’attendais beaucoup plus qu’une banale soirée pour des personnages si spéciaux. La quatrième de couverture dit « ils nous insultent » en évoquants le fait que ce sont de jeunes gens comme les autres… Et là c’est à mon avis trop comme les autres.
      – Excusez moi si j’ai mis dans la bouche de Lou des pensées qu’elle n’a pas. Mais c’est la sensation que j’ai eu au sortir de ce livre.
      – Effectivement, niveau humour, nous ne sommes pas au niveau du « caca boudin » mais on a comme même une scène avec un homme en soutien gorge qui est censée être drôle. Ce genre de situation fait rire ma fille de 5 ans mais pas moi. Non, désolée, je n’ai pas été sensible au côté humoristique de ce roman.
      – Les scènes de sexe sont bien écrites car on ressent parfaitement l’appréhension de Lou et le vouloir bien faire de Charlie sûr de lui mais je n’ai pas encore une fois pas ressenti le côté comique, ça m’a juste paru trop réfléchi.
      – Je n’ai pas passé un moment désagréable en compagnie de vos deux héros. J’ai tout lu jusqu’au bout avec un certain intérêt mais j’ai trouvé trop répétitif et pas à la hauteur du début et de votre bonne idée de personnages.

      Je pourrai bien donner une seconde chance à Lou et Charlie… Car les différents points gênants semblent avoir été corrigé dans le numéro 2.

      Merci également de m’avoir choisie pour le concours.

      Réponse
  2. Pingback: Bilan sur les challenges 2014. | Nos expériences autour des livres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s