Péplum- Amélie Nothomb

img279

   

    Titre  Péplum
    Auteur : Amélie Nothomb
    Titre original : –
    Traducteur : –
    Éditeur : Le livre de poche
    Date de publication : 1998
    Nombre de pages  154

 
 
 
 
 

Quatrième de couverture :

L’ensevelissement de Pompéi sous les cendres du Vésuve, en 79 après Jésus-Christ, a été le plus beau cadeau qui ait été offert aux archéologues. À votre avis, qui a fait le coup ? 
Pour avoir deviné un des plus grands secrets du futur, la jeune romancière A.N.  est enlevée pendant un bref séjour à l’hôpital, et se réveille au XXVIe siècle face à un savant du nom de Celsius. Entre ces deux personnages que tout oppose – elle, furieuse contre ce rapt, lui contre cette fille qui en sait trop – s’instaure une conversation où il sera question de la grande guerre du XXIIe siècle, du réel et du virtuel de voyages dans le passé – mais aussi d’art, de philosophie, de morale.

Ce que j’en pense :

Je dois avouer que j’ai lu Peplum, il y a déjà une dizaine d’années et j’en gardais le souvenir du livre d’Amélie Nothomb que j’avais le moins aimé. Je me suis cependant relancée dans cette lecture pour le challenge Amélie Nothomb organisé par Chinouk.  Et bien !! Surprise !! J’ai passé un très bon moment lecture.

Peplum répond parfaitement à la définition du livre inclassable. Il s’agit en effet uniquement d’un dialogue, on peut donc très bien imaginer ce texte en pièce de théâtre mais elle y décrit également un épisode de sa vie, on peut donc le classer dans les autobiographies mais voilà tout cela se passe au 26ième siècle, on est donc dans du fantastique.

Amélie Nothomb se décrit comme une dialoguiste et s’est vrai qu’elle excelle dans ce domaine, elle nous en fait encore la preuve avec ce roman. On lit 150 pages de joute oratoire dans laquelle chacun essaie de convaincre, de déstabiliser son interlocuteur. Amélie Nothomb profite de ce tête à tête pour aborder des thèmes chers à son cœur comme la beauté, la littérature, la politique, les relations humaines, l’enfance… des thèmes que l’on retrouve déjà dans ces romans précédents.

Ce livre a été édité pour la première fois en 1996, la vision futuriste qu’a à l’époque Amélie Nothomb est sombre mais elle reste étrangement d’actualité.

J’ai lu ce livre dans le cadre des challenges :

# Le challenge Amélie Nothomb – Chez Chinouk
# La plume au féminin – Chez Opaline

nothombplume2014_2

Publicités

12 réflexions sur “Péplum- Amélie Nothomb

    • Oui, il faudrait peut être que tu retentes l’expérience. Par contre, il ne faut pas ce tromper dans le choix car elle écrit des choses très différentes même s’il est vrai que le style est toujours présent.

      Réponse
  1. Pingback: Amelie nothomb - Le Challenge

  2. Pingback: Bilan sur les challenges 2014. | Nos expériences autour des livres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s