Walking Dead 1. Passé Décomposé

news_illustre_1387535761_938

    Titre  Walking Dead (Tome 1)
    Scénario : Robert Kirkman
    Dessin : Tony Moore & Charlie Adlard
    Traducteur : –
    Éditeur Delcourt
    Date de publication : 2004 (Version originale)
    Nombre de pages  136

 
 
 
 
 
 
Ce que j’en pense :

J’ai découvert cette bande dessinée grâce à Itunes qui l’a proposé gratuitement cette fin d’année, le premier tome faisant l’objet d’une offre gratuite dans le cadre des 12 jours de cadeaux traditionnels d’Apple de fin d’année.
J’avoue ne pas être un grand fan d’habitude de ce style de BD, plutôt fantastique, en tout cas non ancré dans le monde réel actuel. J’ai pourtant été rapidement happé par l’histoire trépidante et je l’ai lu d’une traite (malgré le nombre de planches conséquentes, 136 pages)… et je crois bien que je vais me lancer dans l’achat de la série complète (19 tomes tout de même) mais plutôt en version papier car ce n’est vraiment pas agréable de lire une BD sur un iphone ou un ipad.

En deux mots, Rick, flic d’une petite bourgade américaine blessé lors d’une altercation avec un suspect, se retrouve dans le coma. Il se réveille dans un hôpital désert.. enfin pas tout à fait car rempli de zombies. Il découvre alors un monde qui n’est plus celui qu’il a connu avant son coma, un monde où les humains sont en train de disparaître, dévorés par des morts-vivants à l’affut de tout survivant… Démarre alors un long combat où, en compagnie de sa femme, de son fils et de quelques autres survivants regroupés dans un camp, il doit apprendre à survivre.
Finalement l’intérêt de l’histoire (en tout cas de ce premier épisode) réside dans le huit clos entre les différents survivants du camp, venus de différents horizons, qui doivent apprendre à vivre ensemble pour combattre les hordes de zombies prêts à les attaquer à tout moment. Dans la construction de l’histoire, cela peut faire penser à des fictions comme LOST, et l’on devient vite accroc, se demandant à chaque page comment les relations entre les personnages vont se développer. D’ailleurs, Walking Dead a fait l’objet d’une adaptation en série pour la TV.

Concernant le style de la BD, nous sommes dans un univers totalement en noir et blanc, avec des dessins très réalistes et dynamiques, avec beaucoup de détail, et des dialogues nombreux. Se lit comme si l’on regardait une fiction à la TV.

Publicités

4 réflexions sur “Walking Dead 1. Passé Décomposé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s