Le magasin des suicides – Jean Teulé

livre-le-magasin-des-suicides
   Titre  Le magasin des suicides
    Auteur : Jean Teulé
    Titre original : –
    Traducteur :  –
    Éditeur : Pocket
    Date de publication : 2008
    Nombre de pages :  157
 
 
 
 
 
 
 
Quatrième de couverture :

Vous avez raté votre vie ? Avec nous, vous réussirez votre mort ! Imaginez un magasin où l’on vend depuis dix générations tous les ingrédients possibles pour se suicider. Cette petite entreprise familiale prospère dans la tristesse et l’humeur sombre jusqu’au jour abominable où surgit un adversaire impitoyable : la joie de vivre…

Ce que j’en pense :

Le titre de ce roman, Le magasin des suicides, m’a d’abord attiré, la quatrième de couverture m’a convaincue … l’histoire et la plume de Jean Teulé m’ont littéralement séduite.

Le magasin des suicides est tenu depuis toujours par la famille Tuvache. L’affaire est très lucrative et vend tout le matériel nécessaire pour se donner la mort. Ce magasin pas comme les autres est géré par Mishima et Lucrèce Tuvache, ils sont tous deux amoureux du travail bien fait et ne lésinent pas sur les moyens pour que le suicide de leurs clients soit réussi. Ils ont trois enfants, chacun d’eux a reçu le prénom d’un suicidé célèbre, espérant que cette particularité les guide vers la tristesse, la mélancolie, le désenchantement. Tout d’abord Vincent (Van Gogh), l’ainé de la famille, est un créatif, dépressif et anorexique. Ensuite Marylin (Monroe), la cadette,  est complexée par sa laideur et son inutilité. Ils font tous deux la fierté de leurs parents. Mais malheureusement, le petit dernier, Alan (Turing) respire le bonheur, la joie de vivre, l’enthousiasme. Cette troisième naissance non désirée va déstabiliser la famille.

Ce roman est un petit bijou d’humour noir. Jean Teulé n’oublie rien pour dépeindre cette atmosphère lugubre, quand on pense que tout a été dit, l’auteur ajoute un nouveau détail morbide, il installe le magasin des Tuvache, boulevard Bérégovoy. Jean Teulé est toujours dans l’invraisemblable, dans l’inimaginable, cette outrance d’images conforte l’idée reçue selon laquelle «  on peut rire de tout » même du suicide.

Un sujet atypique, un humour décapant… Un véritable délice de lecture !!!

J’ai lu ce livre dans le cadre du challenge :
# Le Challenge des 170 idées – Chez Herlan

challenge-170-300x199

Publicités

12 réflexions sur “Le magasin des suicides – Jean Teulé

  1. J’avais vu le film, et je l’avais trouvé décevant, plus déprimant qu’amusant, alors que j’étais venue pour passer un bon moment. Du coup, malgré tout le bien que tu en dis, ce roman ne me fait pas du tout envie… Je dis toujours que les adaptations, c’est raté 3 fois sur 4 😛
    Ceci dit, tu as piqué ma curiosité… Alors peut être qu’un jour, qui sait…

    Réponse
  2. Une lecture que j’ai adoré! Une bouffé d’oxygène avec un humour décapant! Grâce au Magasin des suicides, j’ai découvert Jean Teulé et sa verve particulière, et j’en suis fan!

    Réponse
  3. Au début j’ai trouvé ce livre très désagréable et certaines scènes qui m’ont fait mal au coeur par contre j’ai adoré l’évolution de la famille et surtout le petit Alan. Je suis d’accord avec toi le style de Jean Teulé n’est plus à faire et j’ai Fleur de Tonerre dans ma PAL que je vais lire bientôt !

    Réponse
    • Je n’ai pas lu Fleur de tonnerre, il est également dans ma PAL mais je sais d’ores et déjà que l’écriture de Jean Teulé me plait donc je m’attends à passer un bon moment. Quand au Magasin des suicides plus que l’histoire j’ai adoré l’humour noir de ce roman.

      Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s