Long week-end – Joyce Maynard

4dfb20e437387

    Titre  Long week-end
    Auteur : Joyce Maynard
    Titre original : Labor Day
    Traducteur : Françoise Adelstain (Anglais)
    Éditeur : 10/18
    Date de publication : 2011
    Nombre de pages  256

Quatrième de couverture :

Une chaleur caniculaire règne sur la côte est. Henry, treize ans, et sa mère Adèle doivent faire les dernières courses pour la rentrée des classes. Une rencontre fortuite au supermarché va venir tout bouleverser : Frank, un taulard en cavale, leur demande de l’héberger. Le temps d’un long week-end, le trio va vivre en huis clos une expérience qui bouleversera leur vie à jamais…

Ce que j’en pense :

En ouvrant ce livre, vous entrerez dans un monde de douceur non parce que les faits relatés sont idylliques loin de là mais parce que les mots de Joyce Maynard sont incroyablement tendres et délicats. Elle réussit avec beaucoup d’aisance à se mettre dans la peau d’un adolescent de treize ans et fait de ce huis clos, un moment aéré, lumineux et plein d’espoir. Nous assistons même à la confection d’une tarte aux pêches qui à travers les mots de l’auteure devient une scène pleine d’émotions et de sensibilité.

C’est la voix d’Henry devenu adulte que nous suivons. Il nous peint sa vision de ce long week-end de Labor Day, six jours de l’année 1987 qu’il a passé reclus dans leur maison avec sa mère Adele et un prisonnier évadé Frank.

Comment ne pas aimer les trois personnages principaux de ce roman ?

Tout d’abord, Henry, un adolescent de treize ans qui vit seul avec sa mère. Il est gentil, timide et solitaire, « un vrai naze » selon ces propres mots. Il guide et soutient sa mère même s’il est contrarié par certains actes de sa mère qui lui font honte. Il est à cette époque de sa vie où il découvre sa sexualité de façon solitaire.

Ensuite, Adele est une jolie trentenaire, ancienne danseuse, solitaire et fragile. Je me suis longtemps demandé si elle était dépressive ou folle. Nous apprendrons au travers les mots de son fils ce qui l’a conduit à cet état.

Et enfin Frank est un quadragénaire, évadé de prison, attentionné, travailleur. Je me suis demandé quel acte répréhensible a pu faire un tel ange, c’est également quelque chose que l’on découvre au cours de la lecture.

Ce roman traite avec beaucoup de justesse ces sentiments d’amour, d’amour filial, de jalousie et c’est avec de grands regrets et même une petite larme que j’ai fini ce livre.

Publicités

14 réflexions sur “Long week-end – Joyce Maynard

      • Je ne savais pas qu’il avait été adapté au cinéma. Je viens d’aller voir chez toi, tu n’as pas encore publié ton avis ?

        J’ai vraiment beaucoup aimé et depuis je me suis procuré d’autres livres de l’auteur que je n’ai pas encore lus.

      • non, j’ai pas encore écrit l’article, car j’attend de voir le film. Si jamais il s’appelle Labor Day (Last days of summer en « français »), c’est avec Josh Brolin et Kate Winslet. Mais, ils n’ont pas fait beaucoup de publicité autour de ce film, chez moi il est resté tellement peu de temps à l’affiche que je l’ai raté. Mais, il est en attente sur mon disque dur…

      • Mais bien sur, ça fait plus d’une semaine que je passe devant cette affiche qui orne le couloir du métro et je n’ai pas fait le rapprochement avec Long week-end. J’attends donc ton avis pour savoir si le film arrive à faire passer toute l’émotion sentie pendant cette lecture.
        Bon visionnage !

  1. Pingback: "Long week-end" de Joyce Maynard et son adaptation cinématographique | La dent dure

  2. Pingback: Les filles de l’ouragan – Joyce Maynard | Nos expériences autour des livres

  3. Pingback: Prête à tout – Joyce Maynard | Nos expériences autour des livres

  4. Pingback: L’homme de la montagne – Joyce Maynard | Nos expériences autour des livres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s