Le Club des incorrigibles optimistes – Jean-Michel Guenassia

le-club-des-incorrigibles-optimistes-p

    Titre  Le Club des incorrigibles optimistes
    Auteur : Jean-Michel Guenassia
    Titre original :
    Traducteur : –
    Éditeur : Le livre de poche
    Date de publication : 2011
    Nombre de pages  734

 

 

 

Quatrième de couverture :

Michel Marini avait douze ans en 1959, à l’époque du rock’n’roll et de la guerre d’Algérie. Il était photographe amateur, lecteur compulsif et joueur de baby-foot au Balto de Denfert-Rochereau. Dans l’arrière-salle du bistrot, il a rencontré Igor, Léonid, Sacha, Imré et les autres, qui avaient traversé le Rideau de Fer pour sauver leur peau, abandonnant leurs amours, leur famille, trahissant leurs idéaux et tout ce qu’ils étaient. Ils s’étaient retrouvés à Paris dans ce club d’échecs d’arrière-salle que fréquentaient aussi Kessel et Sartre. Et ils étaient liés par un terrible secret que Michel finirait par découvrir. Cette rencontre bouleversa définitivement la vie du jeune garçon. Parce qu’ils étaient tous d’incorrigibles optimistes.

Ce que j’en pense :
Je dois avouer que le titre ainsi que la photo sur la couverture m’ont attirés de prime abord. Je n’ai pas été déçue.
Ce livre est un pavé de 730 pages mais je l’ai dévoré en quelques jours.
Au fil des pages, nous suivons  Michel élève à Henry IV, passionné de lecture, de photos, de rock’n’roll et de baby foot mais nul en Maths.
Il découvre par hasard un club d’échec au fond d’un troquet. Dans ce club fréquenté par les réfugiés politique du bloc de l’est, on joue aux échecs bien sur mais on y parle beaucoup aussi. On découvre ainsi ce que Léonid, Igor, Pavel ont laissé derrière eux pour rejoindre la France, synonyme de liberté.
Parallèlement, Michel apprend à devenir adulte entre ses désillusions familiales, ses amis, ses peines de coeur.
Le roman est rythmé, les personnages sont attachants (je pense en particulier à Cécile et l’énigmatique Sacha). J’y ai  également découvert le Paris des années 60 (Le jardin du Luxembourg n’est plus le même depuis que j’ai achevé ce roman). C’est également un livre sur la trahison, chaque personnage ou presque trahit un proche ou ses idées.

En résume, je recommande chaleureusement ce roman si vous ne l’avez pas encore lu.
Publicités

2 réflexions sur “Le Club des incorrigibles optimistes – Jean-Michel Guenassia

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s